Questionnaire : L’association 12/12 Noirmoutier vous consulte !

Que souhaitons-nous faire de notre insularité ? Quel projet et quelle image avez-vous envie de donner à notre île dans les 15 à 20 ans à venir ?

Ce sont les questions que nous avons très envie de vous poser, à vous adhérents de 12/12, depuis que le choix de l’insularité a été obtenu par les noirmoutrins au printemps dernier.

Or, il se trouve qu’en ce début d’année, les élus de la Communauté de Communes engagent une réflexion autour d’un projet de territoire et souhaitent recueillir l’avis de la population.*
Nous avons l’intention de participer pleinement, en tant qu’association, à cette proposition dans les domaines qui sont les nôtres : environnement, urbanisme, qualité de vie.
C’est aussi, pensons-nous, l’occasion de vous représenter sur des thèmes plus larges qui vous tiennent à coeur tels que :
* Cadre de vie : Climat, environnement, propreté, urbanisme, ….
* Domaine public : Voirie, patrimoine, domaine maritime, sécurité et ordre public …
* Services : Bâtiments communs, installations sociales, sportives, santé, autres services…
* Vie sociale : Activités culturelles, animation, associations, relations humaines …
* Développement : Logement, emploi, activité économique, tourisme
* Vie publique : Vie communale et intercommunale, organisation des services, ….

Et d’autres !…. Toutes vos suggestions sont les bienvenues.

Nous avons volontairement voulu ce questionnaire ouvert. Il ne s’agit pas d’un questionnaire classique où il faut mettre des croix dans des cases préétablies. Celui-ci demande un peu de temps de réflexion ce qui en fait sa toute sa richesse ! Néanmoins ne vous sentez pas obligés de remplir tous les encadrés si vous êtes à court d’inspiration ! Nous souhaitons avant tout votre participation !Nous avons ajouté la possibilité de terminer en nous donnant votre avis sur notre association .
Nous vous garantissons un dépouillement totalement anonyme et strictement statistique et nous vous en ferons un retour dans les mois à venir.

Un seul impératif : nous vous demandons un retour pour le 25 janvier au plus tard.
Pour participer à ce questionnaire, cliquez ici : questionnaire, imprimez le et complétez le.
La réponse peut nous être adressée par mail en PDF (scan) : 12sur12@12sur12.org ou par courrier postal : Association 12/12 BP412 85330 NOIRMOUTIER.
N’hésitez pas à le diffuser autour de vous. Les sympathisants et non-adhérents feront l’objet d’un dépouillement à part.

Avec tous nos remerciements pour votre participation que nous espérons nombreuse !

Notre bulletin d’infos n°70 est sorti !

En complément, vous trouverez sous la rubrique « Documents » les deux dossiers cités sur « Les portes anti-tempêtes à Noirmoutier » et sur les  « Rehaussements, remblaiements et comblements ».

Notre imprimeur nous ayant gracieusement tiré quelques exemplaires supplémentaires, nous nous ferons un plaisir de l’envoyer aux non-adhérents qui nous en feront la demande par téléphone ou par mail !

Marie-Thérèse Beauchêne nommée chevalier de l’Ordre National du Mérite

Marie-Thérèse BEAUCHENE vient d’être nommée chevalier de l’Ordre National du Mérite par décret du Président de la République en date du 14 novembre dernier, sur proposition du Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer.

Marie-Thérèse Beauchêne

Marie-Thérèse a été vice-présidente de l’association de 1989 à 2001, présidente de 2002 à 20015 et actuellement vice-présidente. Nous nous réjouissons tous de cette distinction qui vaut reconnaissance du travail considérable de Marie-Thérèse pour la protection de l’environnement sur cette île qu’elle connaît si bien. On ne compte plus les combats menés avec le courage et la ténacité que nous lui connaissons !

journal-officiel-ordre-national-du-merite-20161115

Compte-rendu de l’Assemblée Générale 2016

 

L’assemblée générale de l’association Vivre l’île 12/12 a rassemblé une soixantaine d’adhérents. Le quorum largement atteint avec les nombreux pouvoirs arrivés, la réunion commençait par un hommage à Bernard Thibeaud notre Président qui nous a quittés trop tôt fin avril. Quelques photos exposées le plaçait au mlieu de nous tel que nous le connaissions depuis des années au service de la défense de l’environnement.

 

Une carte de l’île permettait à chacun de situer les différents sujets et dossiers que nous avons en cours. Tout au long de la soirée un power-point visualisuait le travail réalisé dans l’année. Une présentation rapide a permis à l’assemblée de se rendre compte de l’avancée des dossiers et des nombreuses tâches demandées aux membres de l’association pour mener à bien notre rôle de veilleurs pour garder une île agréable à tous.

 

Certains sujets ont entraîné un suivi plus important et ont nécessité une explication plus longue. Le point a été fait sur la procédure engagée contre un pemis de constructions dans la zone humide des Prés Patouillards, les extractions des granulats marins au large du Pilier , les éoliennes en mer entre les îles d’Yeu et de Noirmoutier, le classement du Gois en site national attendu d’ici la fin de l’année.

 

Une attention particulière est apportée au projet des portes anti-tempêtes qui doivent être placées à l’entrée des trois étiers : étier du moulin sur le port, étier de l’arceau et étier des cöefs sur l’Epine pour éviter les inondations telles que nous les avons vues lors de Xynthia et lors d’autres tempêtes sur toute cette côte est. La défense contre la mer laissera un impact important sur l’environnement de ce secteur.

 

Des questions diverses ont été posées : problème des algues vertes sur les plages, nombreux abattages d’arbres laissant les terrains nus sur toutes les communes sont remis en cause par tous. Il a été soulevé et demandé la prise en compte dans les PLU du petit patrimoine et des paysages arborés de l’île.

 

C’est dans une ambiance très chaleureuse et encore des questions par petits groupes que s’est terminée cette soirée.

 

Le compte-rendu complet de l’AG vous parviendra avec le prochain « Info ».

 

D’ici-là nous vous donnons rendez-vous lors du

            Forum des Associations qui aura lieu le samedi 3 septembre de 10h à 18h

                                        à la salle Hubert Poignant à la Prée au Duc.

 

Nous vous attendons nombreux.

Avis de décès

Les associations Vivre l’Ile 12/12, COORLIT 85, LPO Vendée et
Vendée Nature Environnement (mouvement FNE)
ont la tristesse de faire part du décès de
 
Bernard THIBEAUD
 
Président de Vivre l’Ile 12/12
Administrateur de COORLIT 85
Bénévole de la LPO Vendée
L’enterrement est prévu le jeudi 28 avril 2016 dans l’Eglise St Philbert de Noirmoutier

Décès

Les amis de Robert CHOBLET nous apprennent sa mort survenue le 3 février. Il faisait partie de l’équipe qui, en 1985, décida de créer l’association de défense de l’ile de Noirmoutier « Vivre l’île 12 sur 12 ».

Fidèle jusqu’au bout il était encore présent à l’assemblée générale d’aout 2015 comme à toutes les assemblées générales ou nous avions le plaisir de le revoir chaque année.

Au revoir et merci pour ton accompagnement pendant ces 30 années.

Avant de partir il a fait don de son corps à la science.

Nouvelle composition du Bureau…

L’Assemblée Générale du 6 aout 2015, a renouvelé le Conseil d’administration, Celui-ci dans sa réunion du 7 août a procédé à l’élection du BUREAU

La Présidente, Marie Thérèse Beauchêne, exprimait depuis plusieurs années son souhait de laisser sa responsabilité de Présidente. Un nouveau bureau a donc été désigné :

Président : THIBEAUD Bernard,

Vice-présidente : BEAUCHENE Marie-Thérèse

Secrétaire : GUERIN Maryvonne.

Trésorier : PALVADEAU Benjamin

Trésorière adjointe : DAMOUR Annik

Administrateurs : Michèle CHEVET, Pierre CITEAU, Jean Louis EUGENE, Isabelle GALLOIS MORIN.

Assemblée générale annuelle

 

IMG_8433of

Jeudi 6 août,  s’est tenue l’Assemblée Générale de notre association qui fête cette année ses 30 ans.

70 personnes étaient présentes et 102 autres avaient donné un pouvoir, ce qui montre l’intérêt toujours porté au travail de défense de l’île de Noirmoutier.

La présidente, Marie-Thérèse Beauchêne, a rappelé le travail effectué depuis plus de 30 ans. Puis les différents chantiers de cette année ont été détaillés : classement du Gois, PPRL, les éoliennes, les contentieux en cours ….

Une nouvelle administratrice a été élue, Isabelle Gallois-Morin, saunière sur l’île de Noirmoutier et participante régulière aux conseils depuis quelques mois.

Et nous avons terminé en fêtant l’anniversaire de ces 30 ans autour de délicieuse tartes et d’un verre de l’amitié.

Les dossiers complets du rapport d’activité et du rapport financier seront mis en ligne très bientôt.

Exposition à l’Espace Grain de Sel

Les arbres tombent, les maisons poussent!
Venez donc vous ressourcer à l’Espace Grain de Sel à Noirmoutier-en-l’île!
Dans le cadre de la semaine de l’environnement, Vivre l’île 12 sur 12 en partenariat avec le centre social grain de Sel, proposent une exposition de sensibilisation à la biodiversité.
Elle se tiendra du samedi 4 avril au lundi  13 avril inclus, de 14h30 à 17h30 (sauf les dimanches, lundi de Pâques 6 avril et samedi 11 avril).
adresse: 18 rue de la poste, Noirmoutier-en-l’île (derrière la poste)
renseignements: 02 51 39 72 67
Deux sorties et un café-rencontre vous seront également proposés sur des thèmes liés à l’exposition.affiche expo biodiversite
Continuer la lecture

Compte-rendu de l’Assemblée Générale 2013

Rapport de l’Assemblée Générale de Vivre l’île 12/12 du 30 juillet 2013

 

Devant une bonne salle d’adhérents convaincus et fidèles Vivre l’île a tenu son assemblée générale.

Le rapport moral relate la situation de l’île dans les années de 1987 à 1990 qui déjà posait question sur la capacité d’accueil. La construction grignotant de plus en plus de terrains, l’Association se demande quelle étude a été réalisée pour connaître la nouvelle capacité d’accueil 2013, 26 ans après. Elle pose la question « Où peut nous mener cette croissance ? Les réseaux eau, assainissement, les voiries et les zones sensibles résisteront-ils ? » Elle constate que les lois : littoral, loi sur l’eau, loi paysage et le plan de prévisions des risques ne sont pas appliqués.

Divers intervenants vont se succéder pour faire le point sur les dossiers de l’année qu’ils suivent plus particulièrement. Tout d’abord, invités par M. le Préfet pour représenter soit Coorlit ( la coordination des associations du littoral) soit Vivre l’île 12/12, nous participons aux CLI (Commissions Locales d’Information) des dragages du grand port maritime de Nantes-St-Nazaire, à l’extraction des granulats marins du Pilier et des nouveaux projets plus éloignés de Cairnstrat et d’Astrolabe remis en cause par les Élus mais de plus en plus encadrés par les services de l’État. Nous sommes conscients des problèmes qui peuvent être soulevés et apportons notre point de vue, entendus et repris par le Préfet comme les autres demandes.

Invités par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Vendée nous participerons aux réunions prévues par l’étude du dévasage du port de pêche et du chenal du port de l’Herbaudière. Nous espérons que la SA du port de Plaisance suivra l’engagement du Préfet de réinstaurer le comité de suivi.

Ensuite les procédures réalisées ou lancées dans l’année font l’objet d’explications pour tenir nos adhérents au courant de la situation : même si nous n’avons pas gagné sur le Marais près de la zone d’activité des Salorges pour cause de « tardiveté » de la demande de procédure, la zone est reconnue par le tribunal comme zone inondable où toute construction est interdite. Le nouveau PLU classe celle-ci en zone naturelle.

Le parking saisonnier ouvert en juillet 2012 sur des prés humides classés L146-6 n’a pas été réouvert en 2013 ; une procédure engagée a mis fin à cette illégalité. Reste en cours un permis d’aménager aux Prés Patouillards sur une partie de terrain déjà reconnue par un jugement du tribunal comme zone humide à conserver, ainsi que le permis de construire aux Lutins à moins de 100 m du bord de mer sur une côte en érosion.

Le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de la commune de Noirmoutier, approuvé par le Conseil Municipal le 19 mars 2013, auquel l’association a participé, présente quelques points positifs mais de nombreux désaccords subsistent sur plusieurs thèmes importants. Un recours gracieux a été déposé le 17 mai près de M. le Maire mais la commission d’urbanisme n’a pas donné pas suite à notre demande. Nous avons la possibilité de contester cette décision ; mais avant toute décision l’association a décidé de s’entourer des conseils de son avocat.

Le point est ensuite fait sur les dossiers environnementaux aboutis ou non que nous continuons à suivre : – le classement du Gois où des aménagements doivent être entrepris : parkings à éloigner du bord de mer et hors des zones humides, un rond-point prévu côté Barbâtre, que nous dénonçons, proche du littoral et inutile,

  • les polders réserves d’oiseaux qui ne répondent pas toujours à leur rôle d’accueil à cause des dérangements : piste cyclable, ou trop urbanisés,

  • la pointe de la Fosse où 80m de plage et dunes ont disparus, la dernière pile du pont et la côte-est présentent des dégradations sérieuses,

  • les estacades : celle de la Fosse à reconstruire, celle de Noirmoutier qui après travaux permettra de reprendre la liaison Pornic-Noirmoutier,

  • les dunes de la Tresson classées Natura 2000 pour leur très grande qualité floristique et faunistique à protéger grâce au document d’objectif décidé en commission.

Les zones de Protections du Patrimoine Architectural et Urbain mises en places sur Noirmoutier et l’Épine, oubliées lors de la signature de permis de construire, laissent détruire des murs de pierres, des maisons classées. Elles vont être remplacées par des Aires de Mise en Valeur mais risquent d’être allégées et de laisser disparaître des quartiers anciens et d’agréables coupures paysagères.

Les terres agricoles sont remplacées par des terres à bâtir. Dans le PLU de Noirmoutier en l’île 37 ha sont condamnés ; triste constat que l’on retrouve en Vendée 2 fois plus que dans le reste de la France

Les Marais salants font l’objet de détériorations sur l’Épine aux Ileaux après l’installation d’un terrain d’entraînement de quads et motos et les digues de défense contre la mer servent de piste de courses. Il est également question d’un golf en plein cœur de marais. Nous rappelons aux Élus la promesse faite à 12/12 de participer à la réflexion sur le PLU

M. le Préfet propose d’inscrire l’île de Noirmoutier en site Ramsar, convention qui sert de cadre à l’action nationale et à la coopération internationale pour la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources. Les sauniers de l’île y voient la possibilité d’une reconnaissance de leur activité comme la Camargue, Guérande et l’île de Ré :

Le PPRL (Plan de Prévention des Risques Littoraux) mis en place par le Préfet depuis le 4 juin 2008 « est élaboré à l’initiative de l’État et les plans s’imposent aux documents d’urbanisme SCOT (Schéma de Cohérence Territorial) et PLU. Les objectifs sont de limiter la population exposée dans les zones à risques et de mettre en œuvre les mesures et les interdictions de construire ». Vivre l’île 12/12 fut invitée à participer au comité de pilotage par M. le Préfet le 4 juin 2008.

Le 18 juin 2009 le dossier présenté par le bureau d’étude choisi par le Préfet est remis en cause par les Élus de l’île qui décident de demander une étude à un bureau de leur choix. Le 28 février 2010 passe sur les côtes de Vendée, Xynthia qui fait de nombreux morts en sud Vendée. Heureusement les vents s’écartent et la surcote de marée ne sera pas aussi importante que dans le sud ; malgré tout 35 points seront touchés sur l’île à l’ouest, à l’est, au sud , au nord : dommages matériels seulement mais importants

Le 18 octobre 2012 le plan de prévention des risques littoraux est présenté. Les Services d’État feront une réunion dans chaque commune pour expliquer et répondre à toutes les questions. Certaines furent houleuses « Les Îliens préfèrent-ils fermer les yeux devant l’inévitable ? Se réfugient-ils derrière des digues et des enrochements comme si la mer devait s’arrêter à leurs pieds et à leur commandement ? » Question posée par 12/12 ?

Le 8 juillet 2013 le comité de pilotage est de nouveau réuni. M. le préfet annonce « que l’enquête publique n’aura pas lieu, qu’une ultime étude va reprendre les éléments des uns et des autres qui montrent assez peu de différences entre les 2 dossiers et fait remarquer qu’il ne transigera pas sur la sécurité, qu’il ne reviendra pas sur les zones rouges » mais l’approche des élections reporte de 2 ans le PPRL.

Nous espérons que la Nature sera bienveillante et que les grandes marées ne seront pas sujettes à des tempêtes et des surcotes.

Il fut également question du suivi des réunions sur la réflexion concernant les éoliennes de St-Nazaire permettant d’appréhender par la suite le projet Yeu-Noirmoutier. Trois membres de l’association invitée à participer étaient présents dans les groupes de travail. Ils abordaient les questions liées aux usages, à l’environnement et aux répercussions économiques du projet sur la région et ont permis d’anticiper les questions et problèmes qui vont probablement nous concerner l’an prochain.

La remise en route du blog et la « charte d’utilisation » de celui-ci permet une mise au point sur l’utilisation raisonnée de celui-ci.

Enfin une présentation « sur la forme » et les nombreuses réunions auxquelles nous assistons liées à nos statuts, 29 au cours du 1er semestre 2013 plus les conseils d’administration mensuels, réunions de travail suivant les dossiers « brûlants » en cours et quelques journées de formation.

CA de février

Le Conseil d’Administration de Vivre l’île 12 sur 12  se réunit tous les mois, généralement  les premiers vendredis.

C’est donc le vendredi 1er février que les administrateurs ont tenu leur réunion mensuelle.

A l’ordre du jour :

  • Avancement du Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la commune de Noirmoutier dont la version définitive devrait être soumise au conseil municipal début mars.
  • Dossier PPRL qui fera l’objet d’une communication spécifique dans les jours prochains
  • Communication de notre avis concernant l’enquête publique pour le dévasement de l’estuaire de la Loire sur le site de la Lambarde

Nous avons évoqué les conseils communautaire et municipaux ainsi que les différentes cérémonies des vœux du mois de janvier et entendu les comptes rendus des réunions auxquelles certains administrateurs ont assisté en tant qu’association désignée par les différents services de l’Etat.

La rencontre avec M. le Sous Préfet des Sables d’Olonne le 11 janvier a fait l’objet d’un rapport particulier. Il a confirmé la concertation avec le terrain en fonction des risques encourus. Sa préoccupation actuelle se porte sur la Pointe de la Fosse malmenée par les forts coups de vent de l’hiver.

Nous avons terminé par une discussion sur les oiseaux présents actuellement sur l’île autour de petits gâteaux « maison »

Tout adhérent qui le souhaite peut assister à une réunion du Conseil d’Administration. Il suffit d’envoyer un courriel à l’adresse citée en haut de cette page ou bien de prendre contact avec un administrateur.

12/12 fait son retour !

Depuis 4 mois, nous ne nous sommes plus exprimés sur le site. Les aléas du bénévolat nous ont rendu peu bavards ces derniers temps, nous l’avouons bien volontiers. Certains l’ont regretté et ils ont eu raison. Mais qu’ils ne s’inquiètent pas, nous sommes toujours restés vigilants et continuons de travailler. Les sujets hélas ne manquent pas  : le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de Noirmoutier, le Plan de Prévention des Risques Littoraux (PPRL), le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) du Nord Ouest Vendée en sont des exemples.
L’équipe fait son retour avec un enthousiasme renouvelé ! En effet, afin d’informer un public toujours plus large, nous avons décidé d’utiliser également les réseaux sociaux, vous pourrez donc désormais nous suivre sur Facebook et Twitter.

« Bien informés, les hommes sont des citoyens ; mal informés ils deviennent des sujets. » Alfred Sauvy

Rappel : L’enquête publique concernant le PLU de Noirmoutier se termine le 14 novembre. Vous trouverez sur le site internet de la commune, sous la rubrique environnement – urbanisme tous les éléments du dossier.

A très bientôt !

Assemblée Générale 2012

L’association agréée de défense de l’environnement de l’île de Noirmoutier tiendra son Assemblée Générale annuelle le vendredi 27 juillet 2012 à l’espace Hubert Poignant, rue de la Prée au Duc, à Noirmoutier en l’île.

Émargement à partir de 20h15.
Assemblée Générale extraordinaire à 20h30; à l ‘ordre du jour : deux modifications des statuts de l’association.

Assemblée Générale annuelle à 21h; à l’ordre du jour : le rapport annuel d’activité, le rapport moral, le rapport financier sur les comptes annuels, le renouvellement du mandat d’administrateurs.

Seuls les adhérents en règle de cotisation ont une voix délibérative.

VNE – journée sur les espèces invasives

Vendée Nature Environnement organise une journée d’information sur les espèces invasives le vendredi 15 juin à Saint Jean de Monts.

  • De 11h à 13h,  interventions sur la flore et la faune invasive à l’école de musique de Saint-Jean de Monts (4 rue de la Plage).
  • L’après-midi, sortie sur le terrain à Brem et expo à la médiathéque.
  • À 20h30, conférence sur le frelon asiatique  à St Jean de Monts.

Frelon asiatique

Cliquez ici pour le programme de la journée

Cliquez ici pour le formulaire d’inscription à la journée

Internet utile!

Petit à petit, l’internet s’insère dans la vie de tous les jours.  La présence sur la toile de l’association agréée de défense de l’environnement Vivre l’île 12 sur 12 est continue depuis juillet 2003. Notre site a pris la forme d’un blog en 2007. Vers 2005, nous avions commencé à mettre en ligne les comptes rendus des conseils municipaux; cependant, ces documents n’étant disponibles que sous forme de document papier, et notre matériel ne nous permettant pas la lecture optique des caractères, cette mise en ligne demandait beaucoup de travail pour un résultat qui suscitait peu d’intérêt.

Désormais,  les quatre communes de l’île ont chacune leur site internet, ainsi que la Communauté de communes, dont l’ancien site est devenu celui de l’office de tourisme. C’est ainsi que les comptes rendus des réunions des conseils municipaux et communautaire sont désormais disponibles : Noirmoutier en l’île, La Guérinière, Barbâtre, l’Épine et la Communauté de communes.

Le Conseil général de la Vendée et le Conseil régional des Pays de la Loire ont aussi chacun son site qui met des informations à la disposition des internautes, de même que la presse locale  : Ouest France et Le Courrier Vendéen; tandis que  Vendée Info net publie les informations directement sur la toile.

Outre ces sites officiels et de caractère général, il y a une quantité impressionante de sites plus spécialisés. Vous en trouverez un échantillon dans la liste des liens à droite de l’écran (à trouver en faisant défiler vers le bas). Si vous en connaissez d’autres susceptibles d’intéresser nos lecteurs, nous vous invitons à nous les signaler au moyen d’un commentaire (cliquez ci-dessous).

CA de décembre

Le Conseil d’Administration de Vivre l’île 12 sur 12 se réunit tous les mois, en général le premier vendredi. Ce mois-ci, cependant, la Présidente et la Vice-présidente étaient invitées le 2 décembre (premier vendredi du mois) à la réception d’adieu du Préfet, Jean-Jacques Brot, nommé Préfet du Finistère.

C’est donc hier soir que les administrateurs ont tenu leur réunion mensuelle.

À l’ordre du jour : les modifications (présentes et à venir) du POS de l’Épine; les travaux sur les canalisations au Cloudis ; la réunion publique de la veille sur le SCOT nord-ouest Vendée… Nous avons évoqué les conseils communautaires et municipaux du mois écoulé, et entendu des nouvelles des rencontres de certains administrateurs avec Madame le Maire de La Guérinière, avec un bureau d’études qui travaille sur le PAPI (Programme d’Action de Prévention des Inondations) et avec Madame la sous-préfète.

Tout adhérent qui le souhaite peut assister à une réunion du Conseil d’Administration : il suffit pour cela de nous envoyer un courriel à l’adresse que vous trouverez en haut de cette page, ou bien de prendre contact directement avec un administrateur. Vous trouverez les noms des administrateurs en bas de la page “Qui sommes-nous?“, accessible à partir de l’onglet “L’Association” en haut de chaque page de ce blog.

Si vous envisagez de poser votre candidature au Conseil d’administration, pensez à assister pendant quelques mois aux réunions en tant qu’invité avant de prendre votre décision. Vous pourrez participer aux travaux et vous familiariser avec nos méthodes; évidemment les invités n’ont pas voix délibérative lors des réunions du Conseil d’administration; mais celui-ci n’est pas souvent amené à délibérer formellement.

CA d’octobre

Le Conseil d’Administration de Vivre l’île 12 sur 12 se réunit tous les mois, en général le premier vendredi.

C’est ainsi qu’hier soir les administrateurs ont tenu leur réunion mensuelle en présence de deux invités, des adhérents qui ont pris l’occasion de mieux nous connaître et de nous observer au travail !

À l’ordre du jour : le prochain numéro du Bulletin d’Infos, dans les boîtes aux lettres des adhérents avant la fin du mois ; l’enquête publique de l’Épine (voir notre billet du  26 septembre) ; l’enquête publique en cours à Noirmoutier, concernant des modifications du bâtiment du Collège des Sorbets ; des rapports sur les réunions de la CLE (Commission Locale de l’Eau) et du SMAM (Syndicat Mixte d’Aménagement des Marais) auxquelles nous étions représentés par deux administrateurs ; des échos de COORLIT85, la coordination des associations de défense du littoral vendéen ; le bilan de notre participation au Forum des Associations 2011 ; des comptes rendus des conseils communautaires et municipaux du mois écoulé.

Tout adhérent qui le souhaite peut assister à une réunion du Conseil d’Administration : il suffit pour cela de nous envoyer un courriel à l’adresse que vous trouverez en haut de cette page, ou bien de prendre contact directement avec un administrateur. Vous trouverez les noms des administrateurs en bas de la page “Qui sommes-nous?“, accessible à partir de l’onglet “L’Association” en haut de chaque page de ce blog.

Si vous envisagez de poser votre candidature au Conseil d’administration, pensez à assister pendant quelques mois aux réunions en tant qu’invité avant de prendre votre décision. Vous pourrez participer aux travaux et vous familiariser avec nos méthodes; évidemment les invités n’ont pas voix délibérative lors des réunions du Conseil d’administration; mais celui-ci n’est pas souvent amené à délibérer formellement.

12 sur 12 au Forum 2011

Vivre l’île 12 sur 12 était présente au Forum des Associations de l’île de Noirmoutier hier, dimanche 2 octobre.

Ce Forum est organisé tous les deux ans par l’espace Grain de Sel, l’occasion pour les associations de l’île de se présenter au public.

Le stand de Vivre l’île 12 sur 12 présentait les principales actions menées par l’association, et  notre projet phare pour 2011/12 : une action pédagogique sur les questions liées à l’assainissement.

12 sur 12 au Forum 2011

Nous mettions également à disposition de la documentation variée sur les questions qui nous préoccupent : urbanisation, défense contre la mer, pollutions…, ainsi que des numéros anciens de notre bulletin d’informations.

Le Forum des Associations 2011

De très nombreux visiteurs ont été intéressés par nos actions et nous avons passé notre journée à répondre aux questions nombreuses et variées. Beaucoup de visiteurs sont repartis avec de la documentation, et nos coordonnées.
Indiscutablement l’environnement de l’île de Noirmoutier passionne!

Le Forum des Associations 2011

C’est dimanche prochain, 2 octobre, qu’aura lieu le Forum des Associations de l’île de Noirmoutier.

Le Forum des Associations

Ce Forum, organisé par  l’espace Grain de Sel, a lieu tous les deux ans et permet aux différentes associations de présenter leurs activités. Comme à chaque fois, Vivre l’île 12 sur 12 sera  présente. Si vous êtes dans les parages, passez nous voir!

L’assemblée générale dans le Courrier Vendéen

En cliquant sur les vignettes ci-dessous, vous pourrez lire les articles parus dans le Courrier Vendéen du 28 juillet, rendant compte de notre assemblée générale.

Courrier vendéen du 28 juillet 2011 Courrier vendéen du 28 juillet 2011

Les rapports présentés par les différents membres du Conseil d’Administration seront envoyés aux adhérents à l’automne.

Lors de sa réunion de rentrée, tenue le premier vendredi du mois de septembre, le Conseil d’Administration a demandé à Marie-Thérèse Beauchêne de renouveler son mandat de Présidente; Michèle Chevet reste comme Trésorière et devient Vice-Présidente.

Après Xynthia

Le 26 juillet à Saint Jean de Monts, une conférence était organisée à l’initiative de Coorlit dont fait partie Vivre l’Ile 12 sur 12. Freddy VINET, professeur à l’Université Montpellier 3, y a présenté le travail réalisé avec une équipe de chercheurs. qui se sont attachés à étudier «les causes humaines dont on parle rarement».

Ce travail, présenté avec une très grande clarté par M.VINET, originaire de Vendée qui connaît bien le littoral, est très intéressant et devrait être connu de tous les Elus et habitants concernés.

A noter que M.VINET a repris quelques éléments des documents réalisés par J-L.EUGENE administrateur de Vivre l’île 12 sur 12, sortis depuis plusieurs années traitant des catastrophes intervenues depuis le 5ème siècle sur l’Ile de Noirmoutier où les risques d’inondations restent très présents. Ces dossiers peuvent être téléchargés à partir de la page « Documents » de ce site (cliquez sur l’onglet en haut).

1 – Déroulement : le 28 février un phénomène naturel s’abat sur les côtes de Charente et du sud Vendée, phénomène reproductible provenant de la combinaison

  • d’une submersion marine due à une surcote de marée liée à une tempête pourtant moins importante que celles que l’on voit souvent sur nos côtes,
  • de la vulnérabilité du bâti,
  • du manque de maitrise de l’occupation du sol : obsession de la construction dans n’importe quelles zones même en dessous du niveau de la mer et surtout les pieds dans l’eau.

Une catastrophe est révélatrice des évolutions du territoire et arrive dans un contexte spécifique de l’histoire du pays (exemple : décès survenus pendant la canicule de l’été 2003 en France, non préparée à cette catastrophe où une crise éclatait chez les urgentistes.) Dans le cas présent, le retard pris dans l’application des PPRI et dans un temps où rien n’est prévu pour faire face à une catastrophe de cette envergure sont des éléments à prendre en compte. A la Faute-sur-Mer, les décès s’inscrivent dans le dernier lotissement créé, espace restant entre deux lotissements, zone basse nommée «cuvette de la mort».

La tempête était bien prévue par Météo-France sur 4 départements. Météo-France a bien fait son travail, mais ce service ne pouvait pas prévoir la submersion ; à l’heure actuelle les différents services restent très cloisonnés et n’échangent pas entre eux.

2 – Entrée dans les vulnérabilités connues par les victimes : l’étude se faisait jusqu’alors sur les faits et jamais sur les victimes, les décès étaient dus au hasard. Le travail engagé par le groupe de chercheurs après Xynthia et les inondations du Var vont permettre de préciser les causes réelles des événements :

  • les décès ont atteint des personnes âgées (moyenne 70 ans) et les jeunes enfants : population fragile,
  • la transformation du site : la flèche de sable n’existait pas au 18 siècle,
  • les secteurs qui ont eu le plus d’eau sont les derniers urbanisés et les plus dangereux sur la Commune, le lotissement «les Doris» a été rempli comme une baignoire : la notion du risque n’existe plus,
  • l’accroissement de la population touristique (avec 90% de résidences secondaires, La Faute a doublé entre 1999 et 2007 et une population plus âgée s’est installée),
  • le bâti est le plus souvent de plain-pied, quelquefois sortie en toit ; pièce refuge ou étage complet très peu envisagé, volets électriques, escaliers extérieurs, autant de facteurs de risque ; la laisse de crues apparaît à 2,45 m à l’intérieur et jusqu’à 2,70 à l’extérieur ; le lien entre le bâti et la mortalité est évident : 32 décès,
  • les facteurs favorables au plain-pied : le coût du foncier et de l’immobilier, le choix de l’urbanisme sur les petites communes : maisons basses présentant peu de prise au vent, logements petits et accessibles pour les personnes âgées et diminution d’occupation des logements de 2,7 à 2 par foyer.

3 – Enseignement pour prévention à l’avenir :
Tous les décès ont eu lieu dans des zones protégées derrière des digues : le risque existe toujours. Il faut que les populations en soient pleinement conscientes, elles ne peuvent empêcher le risque de submersion marine.
Les mesures à prendre :

  • recul minimum de 100m non reconnu jusqu’alors,
  • étage refuge : une pièce en hauteur avec escalier intérieur,
  • rôle essentiel de la maîtrise du sol : pas de construction dans les zones basses toutes les victimes se trouvaient à un niveau de 3,10 m, norme NGF à La Rochelle 5,70m, pas de comblement des étiers et fossés, envisager des bassins de rétentions (garder les bassins d’orages et les polders qui peuvent être réouverts à la mer),
  • nécessités de prévision des risques assorties de réflexes de protection,
  • plans communaux de sauvegarde : les communes sont sommées par l’Etat de les inscrire dans les PPRI : mise en place de plans communaux de sauvegarde avec des structures de commandement, veille obligatoire, équipes de secours, hébergements provisoires, transmissions entre Services et populations, cartographie d’intervention…
  • plans d’intervention graduée : pompiers, sauvegarde de proximité (voisins), les habitants doivent être informés : nécessité de travailler sur le problème de représentation mentale de la catastrophe, la difficulté d’associer le phénomène aux dégâts possibles,
  • une certification orange est en cours pour les Communes qui prennent en compte la sécurité.

Cette conférence a été suivie par une centaine de personnes très attentives et les questions ont été nombreuses. La présentation du vécu par les personnes présentes victimes de la catastrophe a ajouté un très grand intérêt à cette soirée.

L’assemblée générale 2011

Vivre l’île 12 sur 12 a tenu son assemblée générale jeudi soir. Comme d’habitude, le quorum était atteint grâce aux procurations envoyées par les adhérents qui n’avaient pas la possibilité d’assister à l’AG.

Devant une centaine d’adhérents présents dans la salle, la présidente et les administrateurs ont présenté le rapport moral, le rapport d’activités et le rapport financier.

Assemblée Générale le 21 juillet

Ces rapports ont été approuvés à l’unanimité par les adhérents.

Ensuite, l’AG a procédé à l’élection des administrateurs; les sortants se sont tous représentés, et ont tous été réélus; un nouveau candidat s’est présenté en la personne de Monsieur Pierre Citeau, qui a également été élu à l’unanimité.

Conférence du Professeur Vinet

affiche-conference-26-jt-2011.jpgConférence de Freddy VINET, Professeur à l’Université Paul Valéry, MONTPELLIER III, le mardi 26 juillet à 20h30 à la salle des Joselles, Palais des Congrès-Odyssea, SAINT-JEAN-DE-MONTS

À la demande de COORLIT 85, le professeur VINET traitera de la tempête Xynthia en Vendée.
Il présentera une analyse des causes humaines de la catastrophe, et en déduira les enseignements à retenir pour limiter les conséquences d’un tel évènement à l’avenir.
Ne manquez pas cette occasion d’entendre une réflexion dépassionnée mais
lucide sur un phénomène qui a profondément marqué les Vendéens.

Freddy VINET, professeur des Universités, enseignant-chercheur à Montpellier, est spécialiste de la gestion des catastrophes et des risques naturels ; en tant que tel, il est membre du groupe GRED/GESTER, équipe pluridisciplinaire où se côtoient des chercheurs internationaux, des professionnels et des étudiants en formation.
Ce groupe de chercheurs de haut niveau travaille entre autres sur les vulnérabilités des territoires, la gestion, la prévention, l’histoire et la mémoire des risques.

Assemblée Générale le 21 juillet

L’association agréée de défense de l’environnement de l’île de Noirmoutier, Vivre l’île 12 sur 12, tiendra son Assemblée Générale pour 2011 à la salle de la Prée au Duc à Noirmoutier en l’île le jeudi 21 juillet à 20h30 (émargement à partir de 20h). Tous les adhérents ont été convoqués par courrier postal dès la troisième semaine du mois de juin.

À l’ordre du jour:

  • présentation et validation du rapport d’activités,
  • présentation et validation du rapport financier,
  • quitus de la gestion du Conseil d’Administration,
  • élection du Conseil d’Administration : il se renouvelle par tiers chaque année ; chaque administrateur sortant peut se représenter.

Le projet de l’association est défini dans ses statuts :

  • assurer la protection de la nature et de l’environnement de l’île ;
  • sauvegarder sa flore, sa faune, ses réserves naturelles en tenant compte du milieu dont elles dépendent ;
  • veiller au bon équilibre des intérêts humains, sociaux, culturels, scientifiques, économiques, sanitaires et touristiques ;
  • rechercher une meilleure information pour une action constructive.

Dans la perspective de renouvellement du Conseil d’Administration, l’Assemblée Générale est l’occasion pour solliciter les adhérents à assister aux réunions mensuelles à titre d’observateur dans un premier temps, en vue éventuellement de poser leur candidature en tant qu’administrateur.
Selon nos statuts, seuls les adhérents à jour de cotisation ont voix délibérative. Ceux qui n’ont pas encore réglé leur cotisation pour 2011 auront l’occasion de régler sur place afin de voter valablement.
Le verre de l’amitié clôturera la soirée.

Les Brigades Vertes au Tour de France

cv30-06-2011.jpg

Dans un article intitulé « À l’approche du Tour de France, Mobilisation générale sur l’île » paru dans son édition du 30 juin (que l’on peut lire en cliquant sur la vignette ci-dessus) Le Courrier Vendéen cite Monsieur Noël Faucher, Président de la Communauté de communes de l’île de Noirmoutier, qui aurait déclaré que, pour assurer la surveillance de la réserve régionale du polder Sébastopol, « deux agents assermentés seront présents. » L’article poursuit « Et de regretter que l’association Vivre l’île 12 sur 12 ait décliné son invitation à diffuser sur son site internet un appel à volontaires pour cette surveillance. »
Cette affirmation est fausse. En effet, nous n’avons reçu aucune demande en ce sens ; Monsieur Faucher a sollicité notre association d’assurer cette surveillance.

Comme on pourra le lire en cliquant sur la miniature ci-dessous, Le Président nous informe que la Communauté de communes souhaite « mettre en place une brigade verte bénévole encadrée par le personnel de la Réserve, dont l’objectif sera de veiller à la préservation du site, notamment en ce qui concerne le respect des consignes de fréquentation. » Afin de constituer cette brigade verte bénévole, il sollicite les membres de l’association « pour une participation active à cette opération à vocation environnementale. » Il n’est nullement question d’appel à volontaires, ni de notre site internet.

brigade.jpg

Notre réponse est reproduite ci-dessous.

Monsieur le Président,
Par courrier du 1er juin, vous nous sollicitez pour assurer « une action de prévention efficace » à travers la mise en place d’une « brigade verte bénévole encadrée par le personnel de la Réserve du Polder SEBASTOPOL pour veiller à la préservation du site ».
Nous avons évoqué votre demande lors de notre dernier Conseil d’Administration et nous estimons que les membres d’associations de défense de l’environnement ne sont pas assermentés ni formés, pour s’opposer à une foule attirée par un événement discuté et mis en place jusqu’alors sans que nous soyons associés en amont.
Nous pensons d’ailleurs, que pour plus d’efficacité, cette « brigade verte » devrait être assurée par la police à cheval.
Cette manifestation relève du Décret 2010-365 du 9 avril 2010 relatif à l’évaluation des incidences Natura 2000 : dans le dossier qui nous préoccupe, elle traverse le site du Gois et longe le polder Sébastopol : ces 2 sites et leurs abords rentrent dans les classements Natura 2000 et ZPS et relèvent donc de ce Décret.
L’analyse des incidences dommageables sur ces sites doit être réalisée par le monteur de projet notamment : les incidences du bruit, les détériorations des abords du Gois et des digues prises ici comme aires de stationnement pour les spectateurs. Dans ce cas, seulement après état des lieux initial, des mesures compensatoires sont à prévoir et mises en place par l’organisateur. Un engagement avec celui-ci permet au moment du bilan la réalisation, si nécessaire, des mesures de restaurations.
Tout ce travail préparatoire relève de votre compétence et de celle du Maire de la Commune sur laquelle se déroule la manifestation, en relation avec l’organisateur du projet, en l’occurrence, le Tour de France, et notre association ne doit pas interférer et avoir une quelconque responsabilité dans cette organisation qui relève des partenaires cités plus haut.
Nous espérons que vous comprendrez le bien fondé de notre position et vous prions de croire, Monsieur le président, à l’assurance de nos salutations distinguées.

Le CA se réunit

Hier soir, premier vendredi du mois de mai, les administrateurs de l’association Vivre l’île 12 sur 12 ont tenu leur réunion mensuelle.

Ils ont confirmé la date de l’Assemblée générale 2011, qui se tiendra à la Prée au Duc le jeudi 21 juillet. Les adhérents recevront leur convocation dans le courant du mois de juin.

Le CA a discuté de l’information des adhérents; il a été décidé que le Bulletin  d’informations paraîtrait désormais trois fois par an, en janvier, juin et octobre, à partir du Numéro 60, qui sortira en octobre 2011. Ils ont évoqué la nouvelle fédération, Vendée Nature Environnement, et l’assemblée générale de COORLIT85; les travaux sur la Chaussée Jacobsen; les travaux à l’entrée de ville de Noirmoutier, et sur la route de l’Herbaudière. Les administrateurs qui assistent aux conseils municipaux et communautaire ont fait part de leurs impressions, et les courriers envoyés et reçus ont été commentés (en particulier, une réponse de la part du Maire de Noirmoutier en l’île à notre lettre concernant les travaux de défense contre la mer).

Le Conseil d’administration se réunit une fois par mois, en général le premier vendredi du mois. Tout adhérent qui le souhaite peut assister à une réunion : il suffit pour cela de nous envoyer un courriel à l’adresse que vous trouverez en haut de cette page, ou bien de prendre contact directement avec un administrateur. Vous trouverez les noms des administrateurs en bas de la page “Qui sommes-nous?“, accessible à partir de l’onglet “L’Association” en haut de chaque page de ce blog.

Si vous envisagez de poser votre candidature au Conseil d’administration, pensez à assister pendant quelques mois aux réunions en tant qu’invité avant de prendre votre décision. Vous pourrez participer aux travaux et vous familiariser avec nos méthodes; évidemment les invités n’ont pas voix délibérative lors des réunions du Conseil d’administration; mais celui-ci n’est pas souvent amené à délibérer formellement.

Bulletin N° 59

Hier après-midi nous avons mis sous enveloppe le numéro de printemps 2011 du Bulletin d’Informations de Vivre l’île 12 sur 12. Si vous êtes adhérent de l’association, vous allez le recevoir dans les jours qui viennent.

Notre article de fond concerne les travaux récents sur la Chaussée Jacobsen ; le Bulletin contient aussi des nouvelles de notre recours contre le PLU de Noirmoutier-en-l’île, de Vendée Nature Environnement et de la concession Astrolabe d’extraction de granulats.

Nous annonçons la date de l’Assemblée Générale de 2011, qui se tiendra le jeudi 21 juillet à la salle de la Prée au Duc à Noirmoutier-en-l’île.

Pour assister avec voix délibérative à l’Assemblée Générale, et pour recevoir trois à quatre fois par an notre Bulletin d’Informations dans votre boîte aux lettres, il vous est loisible d’adhérer à l’association.

Vous trouverez tous les renseignements utiles à cet effet en cliquant sur l’onglet L’association en haut de chaque page de notre blog.

Vos cotisations annuelles sont notre seule ressource. Elles se montent à €15 pour un isolé, €20 pour un couple; les bienfaiteurs peuvent nous verser un supplément! Si vous êtes un lecteur régulier de ce blog sans être adhérent, et si vous appréciez notre action, pensez à nous rejoindre.

Réunion du Conseil d’Administration

Le Conseil d’Administration de Vivre l’île 12 sur 12 s’est réuni hier soir, premier vendredi du mois d’avril.

Les administrateurs se sont organisés pour la production et l’envoi du N°59 du Bulletin d’Infos, à sortir avant la fin du mois. Ils ont identifié des dates possibles pour l’Assemblée Générale 2011; les adhérents seront informés en temps utile.

Il a également été question des travaux sur la rive sud du port de Noirmoutier, du maintien ou non de notre adhésion à l’association Paysages de France, qui s’est scindée en deux; de l’enquête publique qui doit avoir lieu ce mois-ci à La Guérinière, pour la modification du POS.

Nous avons passé en revue, comme d’habitude, les conseils municipaux et communautaire du mois passé, et les courriers envoyés et reçus en mars.

La soirée s’est terminée par le désormais traditionnel verre de l’amitié accompagné de terrines maison fabriquées par un membre du CA.

Le Conseil d’administration se réunit une fois par mois, en général le premier vendredi du mois. Tout adhérent qui le souhaite peut assister à une réunion : il suffit pour cela de nous envoyer un courriel à l’adresse que vous trouverez en haut de cette page, ou bien de prendre contact directement avec un administrateur. Vous trouverez les noms des administrateurs en bas de la page “Qui sommes-nous?“, accessible à partir de l’onglet “L’Association” en haut de chaque page de ce blog.

Si vous envisagez de poser votre candidature au Conseil d’administration en 2011, pensez à assister pendant quelques mois aux réunions en tant qu’invité avant de prendre votre décision. Vous pourrez participer aux travaux et vous familiariser avec nos méthodes; évidemment les invités n’ont pas voix délibérative lors des réunions du Conseil d’administration; mais celui-ci n’est pas souvent amené à délibérer formellement.

Un nouveau logo pour l’association

Depuis un certain temps, nous pensons que notre image de marque a besoin d’être renouvelée.

La Communauté de communes de l’île de Noirmoutier, ainsi que les quatre communes, ont adopté en février de l’année dernière un nouveau logo, destiné à renouveler leur image un peu vieillissante.

Admiratifs devant leur succès, nous avons décidé de suivre leur exemple. Malheureusement nous n’avons pas les moyens dont elles disposent (apparemment, il faut compter quelques €10.000 pour créer un logo); c’est pourquoi nous avons dû faire de notre mieux avec les ressources à notre disposition (comme qui dirait « les moyens du  bord »).

Nous nous sommes inspirés du logo adopté par nos élus; mais nous savons qu’ils ne nous en voudront pas, puisque ce logo s’inspire à son tour d’un de ceux proposés pour l’Escale Nautique quelques mois auparavant.

Vous découvrirez ci-dessous notre nouveau logo. Nous envisageons la possibilité de faire fabriquer des articles décorés de ce logo (t-shirts, tasses, sacs de plage etc.) que nous pourrions vendre à nos adhérents et sympathisants. Dites-nous ce que vous en pensez…

poissons-rougeslogo.jpg

Cotisations 2011

L’adhésion à l’association agréée de défense de l’environnement de l’île de Noirmoutier Vivre l’île 12 sur 12 est annuelle, par année civile. C’est pourquoi nous demandons à nos adhérents de bien vouloir renouveler leur cotisation pour 2011 le plus vite possible, si ce n’est déjà fait: ce faisant, vous facilitez beaucoup la tâche de la Trésorière! Vous recevrez votre reçu fiscal dans le numéro du bulletin d’informations qui suit la réception de votre chèque: par souci d’économie, nous n’envoyons pas les reçus fiscaux séparément.

Si vous n’êtes pas encore adhérent, nous serions heureux de vous compter parmi nous.

Tous les renseignements utiles pour adhérer ou renouveler son adhésion se trouvent dans les pages “L’association”, sous l’onglet en haut à droite de chaque page de ce blog. Le formulaire d’adhésion peut être téléchargé en cliquant ici.

En tant qu’adhérent, vous recevrez le bulletin d’informations de l’association, qui paraît trois ou quatre fois par an; et vous pourrez assister avec voix délibérative à l’Assemblée Générale, qui a lieu tous les ans au mois de juillet.

Tout adhérent qui le souhaite peut demander à assister à une des réunions mensuelles du conseil d’administration de l’association (normalement le premier vendredi du mois). Il suffit pour cela de contacter un des administrateurs (dont la liste figure en bas de la page que l’on trouve en cliquant ici).

La Présidente à la télévision

Le Journal de 13 heures de TF1 de vendredi 25 février semble penser que nous nous appelons « Vivre à Noirmoutier ».

La Présidente a pu dire aux téléspectateurs que « La pression immobilière est très importante sur l’île; et on est prêt à sacrifier toutes les zones sensibles et inondables pour faire de la construction. »

Dommage que le nom de l’association ait été écorché, et que nos propos n’aient pas eu d’écho.

Pour voir le reportage, cliquez ici.

Télécharger le Bulletin N°55

Le Bulletin d’Infos N° 58 est parti par la poste la semaine dernière.

Il contient, entre autres, un article sur le danger représenté par les échouages des algues sur les plages.

Il est accompagné par le texte des rapports présentés aux adhérents par les administrateurs à l’occasion de l’Assemblée Générale, qui a eu lieu le 23 juillet à la Prée au Duc à Noirmoutier-en-l’île.

Le  bulletin d’informations paraît trois ou quatre fois par an; il est envoyé à tous les adhérents. Les anciens numéros à partir du numéro 50 sont mis en ligne en format pdf avec un décalage de plusieurs mois par rapport à la publication papier. Vous pouvez d’ores et déjà lire le N° 55 (automne 2009) en cliquant ici.  Il inclut un article sur les marées d’algues qui a eu un retentissement assez large dans la presse, par exemple cet article du journal Ouest France, et dans le cyberespace, par exemple sur le site S-eau-S.

Pour avoir accès à tous les articles de ce  blog extraits d’anciens numéros du Bulletin d’Info jusqu’au N° 49, on peut sélectionner la catégorie “Bulletin d’infos” dans le menu à droite. Les anciens numéros à partir du N° 50 sont disponibles sur la page accessible en cliquant sur l’onglet de Documents en haut de chaque page de ce blog.

Si vous avez envie de lire notre bulletin d’infos dès sa parution, il vous appartient d’adhérer sans délai à l’association. Vous trouverez tous les renseignements utiles à cet effet en cliquant sur l’onglet L’association en haut de chaque page de notre blog.

Vos cotisations annuelles sont notre seule ressource. Elles se montent à €15 pour un isolé, €20 pour un couple; les bienfaiteurs peuvent nous verser un supplément! Si vous êtes un lecteur régulier de ce blog sans être adhérent, et si vous appréciez notre action, pensez à nous rejoindre.

Tous les adhérents en règle de cotisation ont voix délibérative lors de l’Assemblée Générale.

Dernier CA de l’année

Vendredi dernier étant le premier vendredi du mois, le Conseil d’Administration de Vivre l’île 12 sur 12 s’est réuni.

Le CA a décidé que notre association adhérerait à la nouvelle fédération départementale d’associations de défense de l’environnement, Vendée Nature Environnement, qui doit se constituer avant la fin de l’année. Nous vous expliquerons les raisons de cette démarche et présenterons la nouvelle fédération sur ce blog, et dans les pages de notre prochain Bulletin d’Infos.

Le CA a entendu des nouvelles de notre recours contre le PLU de Noirmoutier (cliquez sur la miniature pour lire un article du Courrier Vendéen du 25 novembre ):

cv25xi2010.jpg

Comme le dit l’article, le rapporteur public préconise l’annulation de la délibération approuvant le PLU pour vice de forme (méconnaissance des dispositions de l’article L2121-12 CGCT en raison du défaut de note de synthèse avant la séance du 6 juillet 2005 au cours de laquelle a eu lieu le débat sur les orientations générales du PADD).

Cependant, il préconise également l’annulation pour des raisons de fond : le PLU approuvé institue des zones urbanisables aux lieudits Les Prés Patouillards et Linières, dont Vivre l’île 12 sur 12 établit le caractère inondable comme exutoire d’un bassin versant de 600Ha et comme exposé au risque de submersion maritime. Nous attendons donc le jugement définitif à ce sujet.

Le Conseil d’administration a entendu les rapports des deux administrateurs qui avaient participé à des ateliers organisés par la Mairie de Noirmoutier sur la « grenellisation » des règlements d’urbanisme, et la façon dont les lois issues du Grenelle environnement impacteront sur les PLU. Ils ont entendu des nouvelles des conseils communautaire et municipaux du mois écoulé.

Les dispositions ont été prises pour la mise sous enveloppe et l’envoi du Bulletin d’Infos N°58, bientôt dans les boîtes aux lettres des adhérents avec en supplément les rapports présentés à l’Assemblée Générale du mois de juillet. Ce Bulletin d’Infos a pris un certain retard dû à des incidents techniques, à des absences, à des maladies et surtout à la raideur de la courbe d’apprentissage gravie par les nouveaux responsables !

Le Conseil d’administration se réunit une fois par mois, en général le premier vendredi du mois. Tout adhérent qui le souhaite peut assister à une réunion : il suffit pour cela de nous envoyer un courriel à l’adresse que vous trouverez en haut de cette page, ou bien de prendre contact directement avec un administrateur. Vous trouverez les noms des administrateurs en bas de la page “Qui sommes-nous?“, accessible à partir de l’onglet “L’Association” en haut de chaque page de ce blog.

Si vous envisagez de poser votre candidature au Conseil d’administration en 2011, pensez à assister pendant quelques mois aux réunions en tant qu’invité avant de prendre votre décision. Vous pourrez participer aux travaux et vous familiariser avec nos méthodes; évidemment les invités n’ont pas voix délibérative lors des réunions du Conseil d’administration; mais celui-ci n’est pas souvent amené à délibérer formellement.

Réunion du Conseil d’Administration

Le Conseil d’Administration de Vivre l’île 12 sur 12 s’est réuni hier soir, premier vendredi du mois de novembre. À l’ordre du jour, un compte-rendu par l’administrateur qui représente l’association à la Commission départementale des sites, perspectives et paysage, appelée plus familièrement Commission des sites. Présidée par le Préfet, cette Commission est chargée de veiller sur les sites historiques et pittoresques, de prendre l’initiative de leurs inscriptions et de leur classement. Elle participe à la création de réserves naturelles et protège la faune et la flore. Nous y siégeons en tant qu’association agréée de défense de l’environnement.

Les administrateurs se sont également penchés sur des questions d’organisation, en particulier la possibilité de former une fédération vendéenne des associations de défense de l’environnement qui représenterait le département à France Nature Environnement.

Il a également été question d’une action de sensibilisation d’envergure en 2011, pour  accroître la visibilité de l’association dans le grand public, où certains se plaignent de notre mauvaise image « d’empêcheurs de tourner en rond. »

La soirée s’est terminée par le désormais traditionnel verre de l’amitié accompagné de petits biscuits.

Le Conseil d’administration se réunit une fois par mois, en général le premier vendredi du mois. Tout adhérent qui le souhaite peut assister à une réunion : il suffit pour cela de nous envoyer un courriel à l’adresse que vous trouverez en haut de cette page, ou bien de prendre contact directement avec un administrateur. Vous trouverez les noms des administrateurs en bas de la page “Qui sommes-nous?“, accessible à partir de l’onglet “L’Association” en haut de chaque page de ce blog.

Si vous envisagez de poser votre candidature au Conseil d’administration en 2011, pensez à assister pendant quelques mois aux réunions en tant qu’invité avant de prendre votre décision. Vous pourrez participer aux travaux et vous familiariser avec nos méthodes; évidemment les invités n’ont pas voix délibérative lors des réunions du Conseil d’administration; mais celui-ci n’est pas souvent amené à délibérer formellement.

Cela s’est passé il y a dix ans

Petite histoire racontée dans la rubrique des « Brèves » du N° 25 de notre Bulletin d’Infos, daté de septembre 2000.

L’autocollant de notre association a eu un effet inattendu : une adhérente parisienne, bousculée par son emploi du temps, gare sa voiture le long d’un trottoir du boulevard Rochechouart,  descend rapidement encombrée par son sac et son cartable,  extrait de son emplacement son auto radio, le pose sur le toit de la voiture, cherche ses clés, ferme la voiture et s’en va en courant, … oubliant l’auto radio.
A son retour, un petit mot était glissé sous un balai de son essuie glace : ”j’ai récupéré votre auto radio, votre voiture étant décorée de l’autocollant d’une association de protection de l’environnement, vous devez être quelqu’un de sympathique, téléphonez au n°  01 ……, votre poste vous attend. »
C’est-y pas mignon comme histoire ?

Si cela vous intéresse de vous remémorer les sujets qui nous préoccupaient il y a dix ans,  vous pouvez consulter les articles du mois de septembre 2000 en faisant dérouler les dates à partir du bouton « Archives » (sous le menu des Catégories) dans la colonne de droite de ce blog. On y parle, entre autres, de pistes cyclables, des éoliennes et du Gois.

La réunion mensuelle du Conseil d’administration

C’est hier soir, premier vendredi du mois de septembre, que le Conseil d’administration s’est réuni pour sa rencontre mensuelle.

La question principale à l’ordre du jour était la répartition des dossiers parmi les administrateurs ; un certain nombre de changements sont intervenus suite au renouvellement du CA.

Les administrateurs ont évoqué l’enquête publique qui vient de se terminer à l’Épine (concernant la révision du POS pour le Camping de La Bosse), et prévu de contribuer à celle qui vient de s’ouvrir (concernant l’extension du garage des Églats). On trouvera toutes les informations utiles concernant cette enquête publique sur le site de l’association Bien Vivre à l’Épine.

Nous avons aussi un projet dont nous parlerons bientôt sur le blog, qui concerne le sentier côtier autour de l’île. En effet, selon l’article L-160-6 du Code de l’urbanisme, « les propriétés privées riveraines du domaine public maritime sont grevées sur une bande de trois mètres de largeur d’une servitude destinée à assurer exclusivement le passage des piétons. » Il nous semble qu’il y a des endroits sur le pourtour de l’île où le « chemin des douaniers » n’est pas accessible au public; nous projetons de nous balader autour de l’île, tronçon par tronçon, pour le constater. Les adhérents seront invités à se joindre aux administrateurs pour ces promenades et pique-niques.

Le Conseil d’administration se réunit une fois par mois, en général le premier vendredi du mois. En octobre, exceptionellement, la réunion aura lieu le samedi 9. Tout adhérent qui le souhaite peut assister à une réunion : il suffit pour cela de nous envoyer un courriel à l’adresse que vous trouverez en haut de cette page, ou bien de prendre contact directement avec un administrateur. Vous trouverez les noms des administrateurs en bas de la page “Qui sommes-nous?“, accessible à partir de l’onglet “L’Association” en haut de chaque page de ce blog.

Si vous envisagez de poser votre candidature au Conseil d’administration en 2011, pensez à assister pendant quelques mois aux réunions en tant qu’invité avant de prendre votre décision. Vous pourrez participer aux travaux et vous familiariser avec nos méthodes; évidemment les invités n’ont pas voix délibérative lors des réunions du Conseil d’administration; mais celui-ci n’est pas souvent amené à délibérer formellement.

Échos de la presse

Le 5 août, le Courrier Vendéen a publié la suite de son reportage sur notre Assemblée Générale.

Courrier vendéen du 5 août 2010

Dans la même édition, un article sur l’état du réseau d’assainissement de l’île.

Courrier vendéen du 5 août 2010

On se rappelera que lors du point presse du 14 novembre 2009, Monsieur Faucher affirmait que le réseau était « en bon état ». (Voir notre article ici.)

Mais Monsieur Faucher n’a pas toujours tout mauvais ! Dans l’article ci-dessous, extrait du Courrier Vendéen du 29 juillet 2010, il s’explique sur la révision du PLU de Noirmoutier-en-l’île, en parlant des axes qui :

« n’avaient pas été pris en compte, comme la capacité d’accueil et qui avait notamment été demandée par l’association Vivre l’île 12 sur 12 lors de l’enquête publique. »

L’article précise que :

Pour l’évaluation de la capacité d’accueil, la municipalité va reprendre la méthode mise au point pour le compte de la DREAL. Une présentation publique de cette méthode par deux géographes du laboratoire Géolittomer de l’université de Nantes (associée à ces travaux) a eu lieu à l’initiative de Vivre l’île 12 sur 12 en mars dernier.

Pour lire l’article dans son intégralité, cliquez sur la miniature ci-dessous.

Courrier vendéen du 29 juillet 2010

Réunion de rentrée du Conseil d’administration

C’est hier soir, premier vendredi du mois d’août, que le Conseil administration de Vivre l’île 12 sur 12 a tenu sa réunion de rentrée, la première depuis l’Assemblée Générale du 23 juillet.

La séance a commencé par la présentation du nouvel administrateur, Monsieur Louis-Marie Cléon de La Guérinière. Ensuite le CA a procédé à l’élection de son bureau : Marie-Thérèse Beauchêne reste à la Présidence, Liz Muller est Vice-Présidente, Michèle Chevet trésorière et Françoise Lancelot secrétaire.

L’ordre du jour était chargé: il s’agissait de redistribuer les dossiers suite au renouvellement de l’équipe d’administration, et de passer en revue les différentes affaires en cours : l’extraction des granulats au Pilier, le permis de construire sur la zone artisanale des Salorges, l’affichage illégal, l’enquête publique sur la modification du POS de l’Épine…

La soirée s’est terminée, comme toujours, par un moment de convivialité autour d’un verre et des dernières parts de tarte qui restaient de l’Assemblée Générale.

Le Conseil d’administration se réunit une fois par mois, en général le premier vendredi du mois. Tout adhérent qui le souhaite peut assister à une réunion : il suffit pour cela de nous envoyer un courriel à l’adresse que vous trouverez en haut de cette page, ou bien de prendre contact directement avec un administrateur. Vous trouverez les noms des administrateurs en bas de la page “Qui sommes-nous?“, accessible à partir de l’onglet “L’Association” en haut de chaque page de ce blog.

Si vous envisagez de poser votre candidature au Conseil d’administration en 2011, pensez à assister pendant quelques mois aux réunions en tant qu’invité avant de prendre votre décision. Vous pourrez participer aux travaux et vous familiariser avec nos méthodes; évidemment les invités n’ont pas voix délibérative lors des réunions du Conseil d’administration; mais celui-ci n’est pas souvent amené à délibérer formellement.

La chanson de Vivre l’île 12 sur 12

Robert Choblet, secrétaire adjoint au premier Conseil d’administration de Vivre l’île 12 sur 12, membre fondateur et rédacteur de nos statuts, nous a fait le plaisir d’assister à notre Assemblée Générale le 23 juillet.

Robert Choblet, 23 juillet 2010

Il avait composé, pour l’occasion, une chansonnette à l’honneur des 25 ans de l’association, sur l’air de « On n’a pas tous les jours 20 ans! », dont voici les paroles :

Douze sur douze a vingt-cinq printemps
Fêtons ensemble cet événement
Aujourd’hui nous sommes très heureux
De lui présenter nos bons voeux.
En ce bel anniversaire
De notre association téméraire
Chantons tous à l’unisson
« Vivre l’île » que nous aimons! »

En cliquant sur la miniature ci-dessous, vous pourrez voir le très beau manuscrit de Monsieur Choblet, sur une feuille du papier à lettres à en-tête utilisé jadis par Vivre l’île 12 sur 12.

12 sur 12 a 25 printemps

Les Assemblées Générales des associations “Loi 1901″

Notre billet annonçant la tenue de l’Assemblée Générale vendredi dernier a donné lieu à un commentaire qui faisait écho à la question posée à plusieurs administrateurs par beaucoup d’adhérents lors du moment convivial qui a suivi les rapports et les questions : pourquoi avions-nous invité les élus, et pourquoi leur avions-nous donné la parole? Nous avons répondu vendredi soir que c’était une obligation légale selon la Loi 1901. Nous nous trompions. Cette « obligation » est un mythe.

Nous avons donc réagi au commentaire de modot guy sur ce blog en disant que, ayant appris que nous n’étions pas obligés de donner la parole à des personnes autres que les membres de l’association, ni même d’accepter leur présence, nous allions réfléchir à ce que devrait être notre approche l’année prochaine.

« Annak » nous a envoyé le texte de la Loi de 1901 relative au contrat d’association, qui est également consultable sur le site de Légifrance.

De nombreux « guides des associations », dont certains sont accessibles sur l’internet, expliquent quels sont les droits et obligations en rapport avec l’assemblée générale. Nous en citerons l’un d’entre eux (celui du Registre National des Associations Françaises) :

– L’assemblée générale
C’est l’instance souveraine de l’association. Elle réunit tous les membres dont la présence est prévue par les statuts. On distingue principalement deux sortes d’assemblées générales.

– L’assemblée générale ordinaire
Elle se réunit habituellement une fois par an. Elle fait le bilan de l’année écoulée et se prononce sur les projets. L’ordre du jour et la convocation aux assemblées générales ordinaires sont généralement de la compétence du conseil d’administration. A défaut de dispositions statutaires ou réglementaires, on pourra utiliser tout moyen de convocation : affiches, lettres individuelles, presse. En principe, tous les membres sont convoqués, mais les statuts peuvent prévoir de n’en convoquer que certains, ou d’attribuer des droits de vote inégaux, ou encore de n’attribuer le droit de vote qu’à certaines catégories de membres.

[…]

Rôle de l’assemblée générale d’une association loi de 1901

C’est l’organe de délibération de l’association.

Elle se compose de tous les membres de l’association. La loi de 1901 étant muette à son égard, son fonctionnement est régi par les statuts ou le règlement intérieur (périodicité, modalités de convocation, de vote ou de quorum, etc). On distingue l’assemblée générale ordinaire et l’assemblée générale extraordinaire.

L’assemblée générale ordinaire se réunit à la date généralement fixée par les statuts pour débattre des questions qui lui sont dévolues : présentation et approbation des rapports moraux et financiers, vote du budget, élection du conseil d’administration, examen des actes de gestion importants (achats, ventes de biens, orientation des activités, montant des cotisations, …), etc.

L’assemblée générale extraordinaire peut être convoquée par le conseil d’administration ou à la demande d’un certain nombre d’adhérents déterminé par les statuts. Elle intervient lorsque se présente un sujet particulièrement grave ou d’une urgence telle qu’on ne peut attendre l’assemblée générale ordinaire pour l’examiner (modification des statuts ou dissolution par exemple).

A noter : la tenue d’une assemblée générale est obligatoire dans les cas suivants :
– sollicitation de la reconnaissance d’utilité publique,
– dévolution des biens en cas de dissolution volontaire, en l’absence de dispositions statutaires.

On comprend donc que :

  1. les patrons de l’association, ce sont les adhérents; ils approuvent les statuts et élisent un CA pour faire fonctionner leur association;
  2. les statuts (approuvés par le Préfet) et eux seuls disent  la loi;
  3. les statuts (ou un règlement interne) définissent le rôle et les responsabilités des membres du CA.

Pour consulter les statuts de Vivre l’île 12 sur 12, cliquez ici.

Des lecteurs  nous envoient des commentaires affirmant que l’association est obligée d’ouvrir son AG au public, et de donner la parole à quiconque la demande.

Si vous pensez que c’est le cas, nous vous serions reconnaissants de nous envoyer un courriel en cliquant ici, en nous donnant les références législatives qui nous permettront de traiter cette question en connaissance de cause au Conseil d’Administration. Nous envisagerons plusieurs possibilités, et demanderons l’avis des adhérents.

L’Assemblée Générale

L’Assemblée Générale est un événement important dans la vie d’une association. C’est l’occasion pour le Conseil d’Administration de rencontrer les adhérents, et de faire le bilan de leur travail.

Assemblée Générale 2010

Vendredi soir à la Prée au Duc, le Conseil d’Administration de Vivre l’île 12 sur 12 a  rendu compte de son administration et du travail de l’année écoulée devant une petite centaine d’adhérents.

Marie-Thérèse Beauchêne, la Présidente, a présenté le rapport moral; ensuite, différents administrateurs ont présenté la situation pour les dossiers qu’ils suivent.

Les administrateurs de Vivre l’île 12 sur 12 ne sont pas des professionnels de la communication. Ils manquent d’expérience médiatique, et n’organisent qu’une fois par an une Assemblée Générale. Mais l’important pour une association comme la nôtre, c’est la masse de travail fourni au cours de l’année, et l’efficacité de notre action.

Assemblée Générale 2010

Ensuite, nous avons partagé le verre de l’amitié et le gateau d’anniversaire.

Assemblée Générale 2010

Ce soir : Assemblée Générale

Nous tenons notre Assemblée Générale pour 2010 à la Prée au Duc à Noirmoutier en l’île ce soir, vendredi 23 juillet à 20h30 (émargement à partir de 20h).

À l’ordre du jour:

  • présentation et validation du rapport d’activités
  • présentation et validation du rapport financier
  • quitus de la gestion du Conseil d’Administration
  • discussion ouverte avec les adhérents
  • élection du Conseil d’Administration; il se renouvelle par tiers chaque année, chaque administrateur sortant peut se représenter.

Le verre de l’amitié clôturera la soirée.

Toutes les personnes concernées par l’environnement de l’île de Noirmoutier sont cordialement invitées. Selon nos statuts, seuls les adhérents à jour de cotisation ont voix délibérative. Vous aurez l’occasion d’adhérer à l’association, ou de renouveler votre adhésion sur place, en réglant votre cotisation pour 2010 (adhésion individuelle : €15; couple : €20).

Assemblée Générale 2010

L’association agréée de défense de l’environnement de l’île de Noirmoutier, Vivre l’île 12 sur 12, tiendra son Assemblée Générale pour 2010 à la salle de la Prée au Duc à Noirmoutier en l’île le vendredi 23 juillet à 20h30 (émargement à partir de 20h).

À l’ordre du jour:

  • présentation et validation du rapport d’activités,
  • présentation et validation du rapport financier,
  • quitus de la gestion du Conseil d’Administration,
  • discussion ouverte avec les adhérents,
  • élection du Conseil d’Administration : il se renouvelle par tiers chaque année ; chaque administrateur sortant peut se représenter.

Cette année marque le jubilé d’argent de l’association. En effet, l’assemblée générale constitutive de Vivre l’île 12 sur 12 s’est tenue le mercredi 23 janvier 1985, au cinéma « Les Mimosas » à Noirmoutier-en-l’île. Un projet de centre de loisirs aquatiques sur le site de Fort Larron, pointe sablonneuse encore vierge au Nord-Est de l’île de Noirmoutier, avait mobilisé des résidents indignés de voir s’installer sur cet espace remarquable des attractions tapageuses. Le projet sera retiré mais l’association de défense de l’environnement Vivre l’île 12 sur 12 est née ; elle sera reconnue association agréée de défense de l’environnement le 29 juin 1989.
Le projet de l’association est défini dans ses statuts :

  • assurer la protection de la nature et de l’environnement de l’île ;
  • sauvegarder sa flore, sa faune, ses réserves naturelles en tenant compte du milieu dont elles dépendent ;
  • veiller au bon équilibre des intérêts humains, sociaux, culturels, scientifiques, économiques, sanitaires et touristiques ;
  • rechercher une meilleure information pour une action constructive.

Depuis 1985 l’association s’est affirmée. Actuellement forte de près de 850 adhérents, elle s’oppose avec succès aux projets trop menaçants pour l’environnement ou le patrimoine. Quand la concertation n’est pas possible et chaque fois que la loi est contournée, elle poursuit ses combats devant les juridictions administratives ou civiles.
La feuille d’information a été créée en 1986, à la demande des adhérents. Dix ans plus tard, la feuille d’information est devenue le Bulletin d’Infos de Vivre l’île 12 sur 12, publié trois ou quatre fois par an. L’association communique aussi au moyen d’un site internet (www.12sur12.org), créé en 1998, remanié en 2003 et transformé en blog en 2007.
Depuis son début, l’association a eu trois Présidents : Charles Chiffolon jusqu’en 1987, Jean Bodin (dit « Hercule ») de 1987 à 2002, et Marie-Thérèse Beauchêne de 2002 à ce jour.
Jusqu’en 1996, l’Assemblée Générale se tenait en novembre ; depuis 1997, elle a lieu tous les ans en juillet.
L’association a préparé une brochure reprenant les comptes rendus sommaires des AG et des réunions du conseil d’administration depuis 25 ans. On constate la pérennité de certains dossiers, et les administrateurs actuels ont parfois une impression de déjà vu en lisant les rapports de leurs prédécesseurs. Par exemple, à l’Assemblée Générale du 11 novembre 1988 on évoque le « parc de loisirs des Roussières », un projet prévu dans un bassin d’orage, écarté grâce à l’action de Vivre l’île 12 sur 12 ; à celle du 2 novembre 1991, on constate que malgré l’ordonnance de la Préfecture, le passage côtier devant l’hôtel Punta Lara n’est toujours pas ouvert (problème évoqué pour la première fois au CA du 21 juin 1989, et toujours pas résolu…). Quant au classement du Gois, c’est un sujet qui revient inlassablement depuis un quart de siècle. Enrochements, zones humides, ZPPAU, Loi « Littoral », mitage… les thèmes se suivent et se ressemblent. Mais l’association compte aussi des réussites : que ceux qui en doutent imaginent ce que serait devenue notre île sans la vigilance de Vivre l’île 12 sur 12.
Dans la perspective de renouvellement du Conseil d’Administration, l’Assemblée Générale est l’occasion pour solliciter les adhérents à assister aux réunions mensuelles à titre d’observateur dans un premier temps, en vue éventuellement de poser leur candidature en tant qu’administrateur.
Toutes les personnes concernées par l’environnement de l’île de Noirmoutier sont cordialement invitées à assister à notre Assemblée Générale. Selon nos statuts, seuls les adhérents à jour de cotisation ont voix délibérative. Ceux qui n’ont pas encore réglé leur cotisation pour 2010, et les nouveaux adhérents, auront l’occasion de régler sur place afin de voter valablement.
Le verre de l’amitié clôturera la soirée.

Réunion du Conseil d’Administration du mois de juin

Le premier vendredi du mois marque le rendez-vous régulier du Conseil d’administration de Vivre l’île 12 sur 12, qui s’est réuni vendredi soir à Noirmoutier. Deux invités, des adhérents qui souhaitaient mieux connaître notre travail, ont assisté à la réunion.

La séance a commencé par une présentation sur « L’Office National des Forêts et la gestion des milieux domaniaux », faite par l’agent de l’ONF responsable du secteur,  invité par la Présidente. Nous avons pu lui poser un certain nombre de questions sur des points généraux, et des points plus précis, tels que la position de l’ONF par rapport au projet de piste cyclable sur la dune de Barbâtre (avis négatif!).

Après le départ du responsable de l’ONF, le CA s’est penché sur l’ordre du jour. L’enquête publique relative aux projets d’extraction de sable sur le site Cairnstrath vient de s’achever, et nous avons envoyé nos observations (également disponible sur le blog). Le travail de réalisation d’un dossier sur les dégâts causés par la tempête Xynthia se poursuit; lorsque le dossier sera finalisé, il sera envoyé aux élus et aux adhérents.

Parmi les autres points de l’ordre du jour, les panneaux illégaux sur notre île, la jetée Jacobsen,  les courriers reçus et envoyés (et en particulier nos demandes répétées mais insatisfaites de dossiers et d’informations auprès des élus).

Nous avons discuté longuement de l’élargissement du Syndicat Mixte Marais-Bocage, qui inclut désormais la Communauté de communes de l’île de Noirmoutier dans un Syndicat Mixte Marais-Bocage-Océan. L’appel d’offres relatif à l’élaboration d’un SCOT (schéma de cohérence territoriale) pour le Nord-Ouest Vendée a été publié; mais nous n’avons aucun élément qui nous permettrait d’apprécier l’opportunité d’un tel SCOT. Nous avons décidé de réclamer une réunion publique d’information, pour que chacun puisse se former une opinion en connaissance de cause.

Nous avons revu les derniers détails de l’édition et l’envoi du Bulletin d’Informations du mois de juin, qui inclura la convocation à l’Assemblée Générale du 23 juillet, ainsi qu’un pouvoir à renvoyer pour ceux des adhérents qui sont dans l’impossibilité d’y assister.

Si vous hésitez à poser votre candidature au Conseil d’administration, pensez à assister pendant quelques mois aux réunions en tant qu’invité avant de prendre votre décision. Vous pourrez participer aux travaux et vous familiariser avec nos méthodes; évidemment les invités n’ont pas voix délibérative lors des réunions du Conseil d’administration; mais celui-ci n’est pas souvent amené à délibérer formellement. Le Conseil d’administration se réunit une fois par mois, en général le premier vendredi du mois. Tout adhérent qui le souhaite peut assister à une réunion : il suffit pour cela de nous envoyer un courriel à l’adresse que vous trouverez en haut de cette page, ou bien de prendre contact directement avec un administrateur. Vous trouverez les noms des administrateurs en bas de la page “Qui sommes-nous?“, accessible à partir de l’onglet “L’Association” en haut de chaque page de ce blog.

Le projet Cairnstrath

Nous avons envoyé la lettre suivante aux commissaires enquêteurs responsables des enquêtes publiques relatives à l’extraction de granulats marins sur le site du Cairnstrath:

Messieurs les Commissaires enquêteurs
Membres des Commissions d’enquêtes
relatives à l’extraction de granulats marins
sur le site de Cairnstrath
Mairie de 85330 Noirmoutier-en-l’île

Messieurs les Commissaires enquêteurs,

J’ai l’honneur de vous faire parvenir les observations de l’association agréée de défense de l’environnement “Vivre l’île 12 sur 12“ relatives à l’enquête que vous diligentez.

Sur les côtes noirmoutrines le volume de sédiments transportés par la dérive littorale détermine le recul ou le maintien du trait de côte. Toute modification de ce volume et de ce mécanisme est capital pour la survie de l’île.

L’extraction de granulats marins est certainement une activité indispensable à l’économie de notre pays. C’est une industrie hautement concurrentielle et rentable.

Vous allez avoir à émettre, en votre âme et conscience, un avis concernant une nouvelle concession d’extraction de granulats marins dans l’estuaire de la Loire. Je me permets d’attirer votre attention sur le fait que, dans les dossiers qui vous sont soumis, les études d’impact environnemental ont été rédigées par des bureaux d’études salariés des maîtres d’ouvrage depuis plus de quinze ans.

Nous estimons que pour un sujet d’une telle importance pour notre île, la rigueur des dossiers doit être absolue et pour cela l’étude d’impact doit être menée par un organisme qui n’a aucun lien économique avec les demandeurs. Nous vous demandons donc d’user de votre droit de demander une expertise faite par un organisme dont la neutralité ne pourra être mise en doute.

Croyez, messieurs les Commissaires enquêteurs, en l’assurance de mes sentiments distingués.

La Présidente,

Marie-Thérèse Beauchêne

Vous pourrez télécharger le texte de nos observations en format pdf en cliquant ici.

En cliquant sur la vignette ci-dessous, vous pourrez voir une pièce que nous avons jointe à nos observations : le bilan sédimentaire montrant la variation de la bathymétrie autour de la concession du Pilier sur les cinq ans entre l’état d’origine de l’exploitation et 2004.

Bilan sédimentaire quinquennal : concession du Pilier

Réunion du CA du mois de mai

Le conseil d’administration de Vivre l’île 12 sur 12 s’est réuni hier soir, premier vendredi du mois de mai.

À l’ordre du jour, le dossier sur les dégâts de la tempête du 28 février dernier, les travaux sur la Jetée Jacobsen, les panneaux et enseignes illégaux, des informations sur les conseils communautaires et municipaux, les courriers et communications téléphoniques du mois écoulé, le prochain numéro du Bulletin d’Informations, l’Assemblée Générale de cet été.

Trois enquêtes publiques figuraient à l’ordre du jour : à l’Épine, à La Guérinière, et à Noirmoutier. Lorsque la Présidente s’est présentée à la Mairie de l’Épine le mardi 4 mai pour prendre connaissance du dossier des enquêtes publiques relatives aux plans d’occupations des sols du camping et du garage des Eglats, qui auraient dû débuter la veille, elle a appris qu’elles avaient été annulées, car des pièces manquaient au dossier. Pourtant, les annonces officielles ont été publiées dans l’édition du journal Ouest France du 6 mai, comme on peut le lire en cliquant sur la miniature ci-dessous.

OF 6v2010

Les deux autres enquêtes publiques, celles de La Guérinière et de Noirmoutier-en-l’île, ont été commentées sur ce blog le 25 avril et le 30 avril respectivement.

La date de l’Assemblée Générale pour 2010 est fixée au vendredi 23 juillet, à la Prée au Duc. Ce sera l’occasion de fêter les 25 ans de l’association, fondée en 1985. Nous avons évoqué le « pot de l’amitié » partagé en 2005 lors des 20 ans de l’association, et projeté de reprendre la formule pour cette année.

Le Conseil d’administration se réunit une fois par mois, en général le premier vendredi du mois. Tout adhérent qui le souhaite peut assister à une réunion : il suffit pour cela de nous envoyer un courriel, ou bien de prendre contact directement avec un administrateur. Vous trouverez les noms des administrateurs en bas de la page “Qui sommes-nous?“, accessible à partir de l’onglet “L’Association” en haut de chaque page de ce blog.

Droit de réponse

À la demande de Monsieur le Président de la Communauté de communes, réagissant à l’éditorial dans notre Bulletin d’infos N° 56 (hiver 2009/2010) et à des affirmations publiées sur ce site internet concernant le Plan de Prévention des Risques d’Inondation, nous publions ci-dessous sa réponse:

Le Plan de Prévention des Risques d’Inondation est, dans son élaboration et dans sa publication, du ressort de l’Etat qui, actuellement le prépare. La Communauté de communes de l’Ile de Noirmoutier s’est engagée dans la réalisation d’une étude pour mesurer avec précision, compte tenu des connaissances qui sont les nôtres des différents événements qu’a pu connaître l’Ile de Noirmoutier au cours des trente dernières années, la propagation de la mer en cas de submersion ou de brèche dans l’un de nos ouvrages de défense contre la mer.

À plusieurs reprises la réunion qui avait été programmée pour échanger sur le Plan de Prévention des Risques d’Inondation a été remise à la demande de l’Etat. Les élus communautaires, le 2 mars dernier, réunis en Conseil communautaire extraordinaire, ont demandé que ce Plan de Prévention des Risques d’Inondation puisse être mis en application le plus rapidement possible.

Réunion du CA du mois d’avril

Le Conseil d’administration de Vivre l’île 12 sur 12 s’est rencontré hier soir pour sa réunion mensuelle.

Après avoir échangé  nos impressions sur la Conférence-débat de fin mars, et tiré certaines conclusions en rapport avec son organisation, nous nous sommes penchés sur l’organisation de notre Assemblée Générale  de 2010. Cette année voit le 25ème anniversaire de la création de Vivre l’île 12 sur 12, et nous souhaitons marquer le quart de siècle. Un certain nombre d’idées ont été évoquées; vous aurez des nouvelles au fur et à mesure qu’elles se concrétisent.

Notre participation à la semaine du développement durable à Grain de sel a fait l’objet d’un rapport. Nous avons été informés des courriers envoyés et reçus, et des rencontres et contacts téléphoniques du mois écoulé, avant de nous pencher sur la question du budget de l’assainissement. Notre projet d’une stratégie d’information et d’éducation de la population à ce propos avance, et vous en verrez bientôt les fruits sur ce blog et dans le journal.

La défense contre la mer est toujours au centre de nos préoccupations, et nous avons discuté des réactions à notre document intitulé Le processus de défense contre la mer : exemple de la côte ouest de l’île de Noirmoutier, qui a été envoyé aux autorités. Le travail d’inventaire des débordements et franchissements qui se sont produits lors de la tempête de fin février continue; dès qu’il sera terminé, les résultats seront publiés sur le blog.

Le Conseil d’administration se réunit une fois par mois, en général le premier vendredi du mois. Tout adhérent qui le souhaite peut assister à une réunion : il suffit pour cela de nous envoyer un courriel, ou bien de prendre contact directement avec un administrateur. Vous trouverez les noms des administrateurs en bas de la page “Qui sommes-nous?“, accessible à partir de l’onglet “L’Association” en haut de chaque page de ce blog.

The blog goes international

Each week we receive detailed statistics on visits to this website.

For some time now, it has been clear that our influence extends well beyond the confines of our little island, and even well beyond French national borders: we have visitors from all over the world, from London to Nebraska, and from Glasgow to Hong Kong; from Cardiff to Alaska, and from Peking to Saigon.

To cater to this international audience, we have decided that blog posts from now on will appear in English, in the hope that our global influence will enable us to achieve our aims. We have not forgotten our monolingual French readers, however: we intend to post a résumé of each article in French.

Résumé en français: le blog de Vivre l’île 12 sur 12 paraîtra désormais en anglais, afin de satisfaire la demande croissante de notre lectorat international.

Pour plus de détails, cliquez ici.

Semaine du développement durable au Grain de Sel

Du 1er au 3 avril 2010, le centre social Grain de sel s’associe à la semaine nationale du développement durable. Vivre l’île 12 sur 12 participe à ces journées en présentant l’exposition sur « La dune – fragile rempart de l’île » aux Salorges les vendredi 2 et samedi 3 avril.

Ci-dessous, le programme complet des 3 journées :

Jeudi 1er avril

  • 10h Démonstration du désherbage thermique + échange sur les plantes économes en eau et bien adaptées à l’Ile (Site de l’ancien hôpital – près de l’espace Grain de Sel)
  • 14h Visite du Polder Sébastopol (avec intervenant) : RV à l’Office du Tourisme de Barbâtre (pré inscription souhaitable auprès de Grain de Sel)

Vendredi 2 avril

  • 9h 30 à 12h30 Informations diverses sur le tri et le recyclage des déchets (avec intervenant) – Marché de Noirmoutier
  • De 10h à 13h et de 15h à 18h Exposition permanente sur la protection des dunes (présentée par Vivre l’île 12 sur 12) – Centre Culturel les Salorges
  • 17h30 puis 20h30 – Diaporama « Dunes et Digues, une Ile protégée » présenté par Nicole LAHARY – Centre Culturel les Salorges

Samedi 3 avril

  • De 10h à 13h et de 15h à 17h30 Exposition permanente sur la protection des dunes (présentée par Vivre l’île 12 sur 12) Centre Culturel les Salorges
  • 10h – Nettoyage de plage à l’Herbaudière – Rendez-vous : Rue de Luzéronde
  • 12h15 – Verre de l’amitié pour les participants, puis vente de sandwiches (pain et saucisses grillées) – Salle Ganachaud l’Herbaudière
  • 14h30 – Projection du document « Et si la mer était vide ? » (conférence de Michel Adrien en collaboration avec les Amis de l’Ile de Noirmoutier) – Salle Ganachaud à l’Herbaudière

Ces animations sont ouvertes à tous et gratuites.

La conférence-débat

Vendredi soir, à la salle de la Prée au Duc, quelques quatre-vingts personnes sont venues assister à la conférence-débat organisée par Vivre l’île 12 sur 12 sur le thème des impacts du tourisme littoral sur l’économie, l’environnement et la société, et l’évaluation de la capacité d’accueil.

Les intervenantes sont toutes les deux géographes universitaires.

occup6.jpg

Anne-Sophie Bonnet (à gauche) est doctorante, auteur d’un thèse sur le tourisme durable sur les îles-ponts, et d’une étude comparative entre des exemples français et brésiliens.
Céline Chadenas (à droite) est géographe, chercheur associé au laboratoire Géolittomer, UMR 6554 LETG-CNRS; elle a participé à l’élaboration d’une méthode d’évaluation de la capacité d’accueil sur les territoires littoraux.

L’île de Noirmoutier possède des caractéristiques remarquables, qui attirent touristes et nouveaux habitants ; d’où un accroissement de la pression humaine qui est certes porteuse de dynamisme local, mais en même temps source de ruptures des équilibres sociaux, économiques et environnementaux.

La capacité d’accueil est définie comme « le niveau maximum de pression exercée par les activités et les populations permanentes et saisonnières que peut supporter le ‘capital’ de ressources du territoire sans mettre en péril ses spécificités. » Dans la perspective de la mise en place d’un projet qui étend la réflexion aux changements qualitatifs à l’œuvre sur un territoire littoral, il faut imbriquer cette notion de capacité d’accueil dans une notion plus large : celle de la « capacité de développement », définie comme l’ensemble des possibilités offertes par le ‘capital’ de ressources du territoire.

Pour déterminer la capacité d’accueil et de développement d’un territoire tel que l’île de Noirmoutier, il faut évaluer si l’accueil de populations et d’activités, permanentes ou saisonnières, que la collectivité envisage est compatible avec les ressources disponibles et les objectifs qu’elle porte pour l’île.

Au fil d’une présentation, nos conférencières nous ont permis de comprendre ces notions clés.
Elles ont décrit le processus, en trois étapes, qui doit permettre de déterminer la capacité d’accueil et de développement d’un territoire. Il faut commencer par mettre en lumière les ressources posant question; ensuite, questionner ressource par ressource, les atteintes qui leur sont portées par la pression démographique et touristique; et enfin mesurer et apprécier la fragilité des ressources, dans le but d’évaluer l’intensité et le niveau de maîtrise ou de non-maîtrise de la capacité d’accueil et de développement du territoire.

À l’issue de la présentation, les questions de l’assistance ont permis de développer certains points. Certains s’étaient sans doute attendus à un diagnostic de la situation de notre île, à une analyse de nos problèmes spécifiques, et peut-être à des recommandations ou des mises en garde claires sur les conséquences de la fréquentation touristique actuelle. Si c’est le cas, ils ont été déçus : l’approche proposée est un outil qui permettra de définir des projets en connaissance de cause; elle ne préjuge pas de l’importance relative des différentes ressources, ni du contenu du projet territorial que sera adopté. Ce sera aux citoyens, à travers leurs représentants élus, de définir les objectifs à atteindre.

Les images que nous avons vues au début de la présentation ont clairement illustré les enjeux des choix : on peut en effet choisir de sacrifier certaines ressources au profit d’autres, dont la capacité de charge est plus importante. C’est ainsi que la ville de Benidorm, par exemple, a sacrifié l’environnement naturel et la qualité de l’eau de baignade au profit de la construction de buildings permettant d’héberger de très nombreux visiteurs, sans pour autant sacrifier la plage, peu attaquée par l’érosion; un choix de ce genre à Noirmoutier serait plus problématique, étant donnée la nécessité de protéger les immeubles sur le bord de mer. Les défenses dures que seraient nécessaires impliqueraient à terme la disparition de la plage – et donc la perte d’un de nos atouts majeurs pour attirer les vacanciers.

L’outil présenté nous permet aussi d’analyser plus rigoureusement les choix qui ont déjà été faits en matière de hiérarchisation des ressources au plan local. Nous espérons que cette soirée aura permis aux citoyens, et en particulier aux élus, de mieux cerner le problème.

Pour approfondir la méthode d’évaluation de la capacité d’accueil, on peut visiter le site internet de la DREAL des Pays de la Loire. Le document intitulé « Evaluer la capacité d’accueil et de développement des territoires littoraux. Approche et méthode – 2009 » peut être téléchargé à partir de la page disponible en cliquant ici.

Une date pour votre agenda

Conférence débat sur la capacité d’accueil

Selon le droit français, les communes littorales doivent tenir compte de la capacité d’accueil lorsqu’elles élaborent leur documents d’urbanisme.
Cependant, la loi n’apporte pas une définition précise de ce qu’il faut entendre par capacité d’accueil.
Pour essayer de cerner cette notion dans le contexte d’un territoire littoral dont l’activité principale est le tourisme, Vivre l’île 12 sur 12 organise une conférence-débat le vendredi 26 mars à la salle de la Prée au Duc, à Noirmoutier-en-l’île, à partir de 20h00.
Les intervenantes, Anne-Sophie Bonnet et Céline Chadenas, géographes au laboratoire Géolittomer de l’Université de Nantes, travaillent sur les questions des impacts du tourisme côtier sur l’environnement et la société. En collaboration avec les services de l’État, une méthode d’évaluation de la capacité d’accueil des territoires littoraux a été élaborée, à laquelle Céline Chadenas a participé. Ces deux points feront l’objet de leur exposé, et l’île de Noirmoutier, qui est un de leurs terrains d’étude, servira d’exemple.
Cette conférence-débat s’adresse à tous ceux qui voudraient comprendre les enjeux, et mieux cerner la notion de capacité d’accueil : professionnels, responsables, planificateurs, élus, citoyens…

L’entrée est libre et gratuit (mais vous aurez l’occasion de participer aux frais d’organisation si vous le souhaitez).

Roger Giquel

Roger Giquel, le journaliste-vedette du journal télévisé des années 1970 et 1980, est décédé hier à l’âge de 77 ans.

En 1993, Roger Giquel a visité l’île de Noirmoutier pour le magazine « En flânant », qu’il présentait chaque samedi sur France 3 Ouest.

Dans la vidéo ci-dessous, du site internet de l’Institut National de l’Audiovisuel, on voit un extrait de l’émission où il rencontre Hercule, ancien Président de Vivre l’île 12 sur 12, qui évoque des problèmes qui sont toujours d’actualité.

Vivre l’île 12 sur 12 témoigne sa solidarité

Réuni hier soir pour sa réunion du mois de mars 2010, le conseil d’administration de Vivre l’île 12 sur 12 a adopté la déclaration suivante:

Lors d’une réunion extraordinaire le mardi 2 mars 2010, le Conseil communautaire de l’île de  Noirmoutier a adopté une délibération sollicitant un Plan de Prévention des Risques Naturels pour le territoire de l’île.
Vivre l’île 12 sur 12 ne peut qu’être satisfait de la prise de conscience par les élus de l’importance de ce PPRN; mais notre satisfaction a un goût très amer. Nous ne souhaitons pas récupérer la situation, ni profiter de l’émotion légitime qui a été suscitée par le drame du weekend du 27/28 février 2010. C’est pourquoi nous nous réservons de donner notre analyse des choix d’urbanisme et de défense contre la mer à une date ultérieure, après plus mure réflexion.
Pour l’instant, nous nous bornerons à exprimer notre profonde tristesse face aux deuils qui ont frappé nos concitoyens, et face aux pertes catastrophiques subies par les professionnels de l’île.

Le conseil d’administration s’est penché sur l’organisation de la conférence-débat qui aura lieu le vendredi 26 mars à 20h à la salle de la Prée au Duc sur les impacts du tourisme côtier et la capacité d’accueil.

Nous avons entendu le compte-rendu de la rencontre entre des membres de la commission « défense contre la mer » et le Président de la Communauté de communes; nous avons parlé des enquêtes publiques à venir (à la Guérinière en mars, et pour la défense contre la mer aux Éloux avant l’été), de notre procédure contre le PLU de Noirmoutier-en-l’île, d’un projet de développement à Barbâtre, de la voirie (pistes cyclables et ronds-points), et des conseils municipaux et communautaires du mois écoulé.

Nous avons décidé de continuer à publier sur le blog des photos des inondations du 28 février, afin de permettre de compléter la carte de « débordements observés » produite par la Communauté de communes.

C’est pourquoi dans les jours à venir, il y aura des articles en ce sens.

Bulletin d’infos N° 56

Le numéro d’hiver 2009/10 de notre bulletin d’infos est sorti au début de ce mois.

Au sommaire de ce numéro : l’arrêté acceptant la réalisation des travaux sur la jetée Jacobsen, la suite du dossier des algues,  un article de fond sur la législation gouvernant les « habitats de loisirs » et le droit d’occupation des sols pour les campings et parcs résidentiels de loisirs, des informations et des définitions utiles pour comprendre les enquêtes publiques, un reportage avec photos sur les travaux en cours de défense contre la mer, un aperçu de la vie de l’association au jour le jour, et comme toujours, les infos brèves – potins, nouvelles, coups de coeur ou de gueule !

Le  bulletin d’informations paraît trois ou quatre fois par an; il est envoyé à tous les adhérents. Les anciens numéros à partir du numéro 51 sont mis en ligne en format pdf avec un décalage de plusieurs mois par rapport à la publication papier. Vous pouvez d’ores et déjà lire le N° 54 (printemps/été 2009) en cliquant ici.  Il inclut un résumé des réponses au questionnaire adressé aux adhérents, des articles sur les plages et le développement durable, Natura 2000, l’enquête publique du CREZH, l’enquête publique sur la déchèterie…

Pour avoir accès à tous les articles de ce  blog extraits d’anciens numéros du Bulletin d’Info, et pour trouver des liens vers les numéros depuis le N° 51, on peut sélectionner la catégorie “Bulletin d’infos” dans le menu à droite.

Si vous avez envie de lire notre bulletin d’infos dès sa parution, il vous appartient d’adhérer sans délai à l’association. Vous trouverez tous les renseignements utile à cet effet en cliquant sur l’onglet L’association en haut de chaque page de notre blog.

Vos cotisations annuelles sont notre seule ressource. Elles se montent à €15 pour un isolé, €20 pour un couple; les bienfaiteurs peuvent nous verser un supplément! Si vous êtes un lecteur régulier de ce blog sans être adhérent, et si vous appréciez notre action, pensez à nous rejoindre.

Tous les adhérents en règle de cotisation ont voix délibérative lors de l’Assemblée Générale.

12 sur 12 rencontre les étudiants

Le samedi 6 février, la Présidente, Marie-Thérèse Beauchêne, et les deux vice-Présidents, Nicolas Garnier et Liz Muller, ont rencontré un groupe d’étudiants en sociologie de l’Université de Paris VIII Vincennes-Saint Denis, en séjour avec trois de leurs enseignants dans l’île de Noirmoutier.

paris8ii.jpg

Le but de la rencontre était d’aider les étudiants à se former à la pratique sociologique, loin de leurs repères habituels, par un travail de définition d’un sujet de recherche, de recueil de sources écrites, de conduite d’entretiens et d’observations aboutissant à la rédaction d’un court rapport de synthèse.

paris8iii.jpg

Lors d’une sympathique rencontre, où le groupe nous a offert l’apéritif, nous avons pu échanger sur des thèmes chers à notre association, dans le cadre de recherches sur des sujets tels que, par exemple, l’intégration des normes environnementales par les exploitants agricoles du littoral noirmoutrin, ou les controverses autour de l’urbanisation de l’île de Noirmoutier.

paris8.jpg

Des rendez-vous ont été pris par les étudiants afin d’approfondir davantage les questions individuelles avec les membres du bureau les plus aptes à apporter une information pertinente.

C’était un vrai plaisir pour nous de présenter notre travail à ce groupe d’étudiants attentifs et motivés; nous espérons leur avoir été utiles, et souhaitons qu’ils gardent un bon souvenir de leur séjour dans notre île.

Réunion du CA de février

Le conseil d’administration de Vivre l’île 12 sur 12 s’est réuni vendredi soir, en présence de deux invités. Parmi les questions à l’ordre du jour figuraient le compte-rendu d’une réunion du SAGE (schéma d’aménagement et de gestion des eaux),  des informations sur les dossiers de défense contre la mer et d’autres projets de l’île, un point sur les courriers et courriels reçus.

Nous avons parlé de la possibilité d’un changement des statuts de COORLIT85, la coordination des associations de défense du littoral vendéen, pour étendre ses compétences à l’arrière pays. Il a également été question de notre proposition d’une coordination nationale sur le dossier brûlant des algues vertes.

Des responsables ont été désignés pour l’organisation de la conférence-débat sur la capacité d’accueil, prévue pour le mois de mars à la Prée aux Ducs, et pour notre participation aux journées du développement durable dans le cadre du centre social Grain de Sel, début avril.

Notre représentant à la réunion de concertation sur les énergies marines renouvelables, organisée par la DREAL (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) a fait rapport. Nous avons également parlé de nos relations avec la DREAL, en particulier dans le contexte du dossier de la défense contre la mer.

La lettre que nous adressons au nouveau Préfet de la Vendée a été approuvée, et nous avons discuté des questions sur lesquelles il conviendra d’attirer son attention lors d’une éventuelle rencontre.

La réunion s’est terminée par le désormais traditionnel verre de vin et part de gateau, et les administrateurs, fatigués mais satisfaits, ont quitté les lieux vers minuit et demie.

Le Conseil d’administration se réunit une fois par mois, en général le premier vendredi du mois. Tout adhérent qui le souhaite peut assister à une réunion : il suffit pour cela de nous envoyer un courriel, ou bien de prendre contact directement avec un administrateur. Vous trouverez les noms des administrateurs en bas de la page “Qui sommes-nous?“, accessible à partir de l’onglet “L’Association” en haut de chaque page de ce blog.

Le conseil d’administration s’est réuni

Le conseil d’administration de l’association a tenu sa première réunion de 2010 vendredi soir. Nous avons parlé des avis du Commissaire enquêteur sur le PLU de Noirmoutier en l’île, qui incluent des commentaires élogieux sur la compétence de Vivre l’île 12 sur 12; de la défense contre la mer; des projets de la commune de l’Épine pour la zone des Églats; de la modification du POS de Barbâtre; de l’inventaire des zones humides entrepris par le SAGE; du classement de salubrité des zones de production de coquillages de la Baie de Bourgneuf; de l’assainissement; de la lutte contre le baccharis…

Nous avons planifié la production du bulletin d’informations N° 56, prévu notre présence aux voeux des maires et du Président de la Communauté de communes, et envisagé une participation aux animations organisées par le centre social Grain de Sel dans le cadre de la semaine de l’environnement, début mars.

Dans les jours et semaines à venir des articles sur ce blog rendront compte de ces différentes questions.

La réunion s’est terminée vers minuit, avec la dégustation de la galette des rois.

Le Conseil d’administration se réunit une fois par mois, en général le premier vendredi du mois. Tout adhérent qui le souhaite peut assister à une réunion : il suffit pour cela de nous envoyer un courriel, ou bien de prendre contact directement avec un administrateur. Vous trouverez les noms des administrateurs en bas de la page “Qui sommes-nous?“, accessible à partir de l’onglet “L’Association” en haut de chaque page de ce blog.

Bonne année 2010 !

new-year.jpg

Au seuil de cette nouvelle année, la Présidente et le Conseil d’Administration de Vivre l’île 12 sur 12 présentent leurs meilleurs voeux pour 2010 à tous les adhérents.

new-year2.jpg

L’adhésion à l’association agréée de défense de l’environnement de l’île de Noirmoutier Vivre l’île 12 sur 12 est annuelle, par année civile. C’est pourquoi nous demandons à nos adhérents de bien vouloir renouveler leur cotisation pour 2010 dès le mois de janvier: ce faisant, vous facilitez beaucoup la tâche de la Trésorière! Vous recevrez votre reçu fiscal dans le numéro du bulletin d’informations qui suit la réception de votre chèque: par souci d’économie, nous n’envoyons pas les reçus fiscaux séparément.

Si vous n’êtes pas encore adhérent, nous serions heureux de vous compter parmi nous.

Tous les renseignements utiles pour adhérer ou renouveler son adhésion se trouvent dans les pages « L’association », sous l’onglet en haut à droite de chaque page de ce blog. Le formulaire d’adhésion peut être téléchargé en cliquant ici.

En tant qu’adhérent, vous recevrez le bulletin d’informations de l’association, qui paraît trois ou quatre fois par an; et vous pourrez assister avec voix délibérative à l’Assemblée Générale, qui a lieu tous les ans au mois de juillet.

Tout adhérent qui le souhaite peut demander à assister à une des réunions mensuelles du conseil d’administration de l’association (normalement le premier vendredi du mois). Il suffit pour cela de contacter un des administrateurs (dont la liste figure en bas de la page que l’on trouve en cliquant ici).

Le parc éolien des Deux Îles

Le 14 décembre, la société WPD a organisé une concertation à la mairie de la Barre de Monts afin de recueillir les avis des pêcheurs, ostréiculteurs, commerçants, élus et associations sur les différentes possibilités d’implantation du parc.

Lors d’une réunion particulièrement conviviale, où chaque participant a pu se régaler de jus de fruits, café, thé, croissants et chocolatines et emporter en cadeau un porte-trombones chromé en forme d’éolienne (voir photo), les assistants ont, presque sans exception, exprimé leur enthousiasme pour ce parc.

porte-trombone de bureau

Seuls les Amis de Noirmoutier et Vivre l’île 12 sur 12 ont gardé leurs distances: malgré l’avis positif de leur commission « Nature et environnement », les Amis se réservent de se prononcer lorsque les détails du projet seront connus (voir aussi notre article du 15 novembre 2009); 12 sur 12, qui a répondu positivement à l’invitation de WPD dans le seul souci de rester informé, constate que, si ses statuts lui permettent de prendre position par rapport au projet, ils ne l’y obligent pas. Étant donné le manque de consensus au sein du Conseil d’administration, et l’absence de mandat clair de la part des adhérents, nous estimons que nous ne pouvons pas nous prononcer dans un sens ou dans l’autre.

L’impression de consensus positif qui se dégageait de la réunion était peut-être trompeuse, cependant, dans la mesure où les positions défavorables n’étaient pas représentées, soit qu’elles n’avaient pas été invitées, soit qu’elles n’avaient pas souhaité venir. Le Conseil Général de Vendée s’est prononcé contre ce projet, et notre conseiller général a voté contre. Une association a été fondée (par un adhérent de Vivre l’île 12 sur 12) pour s’y opposer, Non aux éoliennes entre Noirmoutier et Yeu, ou N.E.N.Y.

Les assistants ont pu voir des photomontages qui permettaient d’apprécier l’impact visuel depuis Noirmoutier et Yeu des différentes variantes envisagées. Chacun a pu exprimer ses préférences pour l’une ou l’autre implantation. La variante finalement choisie était celle préconisée par les comités de pêche de Noirmoutier et Yeu. Le représentant de l’association Yeu Demain s’est déclaré prêt à accepter la proposition.

Quant à nous, nous constatons que, quelle que soit l’implantation choisie, la présence du parc altérera l’horizon: il sera visible par beau temps, comme on peut le constater en visitant le site internet du projet créé par WPD. En cliquant sur l’onglet « La concertation » et en sélectionnant l’option « L’insertion paysagère », on peut visualiser les photomontages du projet.

Nous avons fourni, en avril dernier, un lien vers le dossier (53 pages) « Faits et réflexions sur le projet de parc éolien des deux îles« , établi par N.E.N.Y.; WPD y répond dans un document de 106 pages intitulé « Faits et corrections« . N.E.N.Y. a également présenté un diaporama lors de la réunion organisée par l’association l’Avenir de Noirmoutier en octobre dernier (mentionnée dans notre article du 15 novembre). Les planches de ce diaporama sont visibles en format pdf en cliquant ici.

Pour les adhérents à Vivre l’île 12 sur 12 qui, après s’être informés, souhaiteraient se mobiliser pour ou contre le projet du parc éolien des Deux Îles,  nous vous suggérons, dans le premier cas, de rejoindre le groupe « Pour le projet éolien offshore des 2 îles » sur Facebook, ou dans le deuxième, d’adhérer à l’association N.E.N.Y. (« Non aux éoliennes entre Noirmoutier et Yeu »), qui peut être contactée au courriel suivant: mail.neny [arobase] orange.fr ou en cliquant ici.

Il y a dix ans : Erika (bis)

Le dixième anniversaire du naufrage de l’Erika était marqué dans les colonnes du Journal du Dimanche, qui publie un article dans son numéro du 12 décembre, lisible sur le site internet du journal en cliquant ici. La page contient aussi des liens vers d’autres articles pertinents, sur le procès de Total.

Outre la pollution, cette catastrophe a eu d’autres effets néfastes, dont l’érosion importante de la plage due au nettoyage.

« Dans l’urgence, la dépollution a privé les plages de plus de 200.000 tonnes de sable et de galets. Cela a favorisé l’érosion du littoral. » explique le géomorphologue Paul Fattal, directeur de l’Institut de géographie et d’aménagement régional de Nantes.

Comme le dit notre présidente, Marie-Thérèse Beauchêne, citée dans l’article du Journal du Dimanche : « Une plage n’est pas faite pour être balayée tous les jours! »

À Noirmoutier, on a parfois l’impression d’être passé de l’autre côté du miroir avec Alice!

 

seven-maids.jpg

Or, le Morse et le Charpentier
S’en allaient tous deux côte à côte.
Ils pleuraient à faire pitié
De voir le sable de la côte,
En disant : « Si on l’enlevait,

Quel beau spectacle ce serait ! »


« Sept bonnes ayant sept balais
Balayant pendant une année
Suffiraient-elles au déblai ? »
Dit le Morse, l’âme troublée.
Le Charpentier dit: « Certes non »,
Et poussa un soupir profond.

Réunion du CA pour décembre

C’est hier soir, premier vendredi du mois, que le conseil d’administration de Vivre l’île 12 sur 12 s’est réuni pour sa dernière séance de 2009.

La réunion a commencé par une mise au point concernant les précautions à prendre pour éviter toute confusion entre les positions personnelles des administrateurs d’une part, et la position adoptée officiellement par l’association de l’autre; car sur certains dossiers les avis peuvent diverger, et la prudence s’impose.

Les dossiers en cours sont nombreux : entre autres, le PLU de Noirmoutier, la révision et la modification du POS de l’Épine, le SAGE, l’extraction de granulats marins en Baie de Bourgneuf, la modification du POS de Barbâtre, l’action engagée par Paysages de France contre certaines enseignes et publicités illégales, une éventuelle modification des statuts de COORLIT85, la défense contre la mer, le conseil d’exploitation du port de Noirmoutier, les conseils municipaux et communautaires, les conseils de quartier…

En particulier,  nous avons entendu des explications claires et détaillées concernant la délégation du service public d’assainissement, et les raisons de l’annulation du contrat par le Tribunal Administratif; nous allons essayer de faire un travail de pédagogie sur ce blog afin que tous ceux qui s’intéressent à ce sujet passionant puissent arriver à en comprendre les arcanes.

Nous envisageons d’organiser une conférence publique au début du printemps sur la capacité d’accueil, notion essentielle de l’urbanisme littoral, surtout sur un territoire insulaire.

L’ordre du jour avait été particulièrement chargé : la réunion a commencé à 19h30, mais ce n’est qu’à minuit passé que nous avons finalement pu nous détendre en goûtant à un excellent cidre bio offert par un des administrateurs.

Le Conseil d’administration se réunit une fois par mois, en général le premier vendredi du mois. Tout adhérent qui le souhaite peut assister à une réunion : il suffit pour cela de nous envoyer un courriel, ou bien de prendre contact directement avec un administrateur. Vous trouverez les noms des administrateurs en bas de la page “Qui sommes-nous?“, accessible à partir de l’onglet “L’Association” en haut de chaque page de ce blog.

Le nez de 12 sur 12

Le 13 novembre, le Président de la Communauté de communes, Noël Faucher, a présenté au conseil municipal de l’Épine le rapport d’activités de la communauté. D’après l’article ci-dessous, extrait du Courrier Vendéen du 19 novembre (cliquez sur la vignette pour l’agrandir), le conseiller Jacques Coulon a profité de l’occasion pour demander à Monsieur Faucher conseil et soutien pour le projet de démantèlement de la Zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager.

« Nos prédecesseurs » aurait-il dit, « ont eu l’imbecillité de tout  bloquer. » Ensuite il aurait pris « pour cible l’association de défense de l’environnement Bien vivre sur l’île 12 sur 12, [sic]  qui, estime-t-il, met un peu trop son nez dans cette affaire. »

Courrier vendéen du 19 novembre 2009

Nous avons réagi à ce propos désobligeant en écrivant à la rédaction du Courrier Vendéen une lettre qui a été publiée le 26 novembre (lire ci-dessous).

Courrier vendéen du 26 novembre 2009

Il est à remarquer que tant la création que la modification d’une ZPPAUP est soumise à enquête publique. L’enquête publique est un moment important de la démocratie, où chaque citoyen a le pouvoir et le devoir de s’exprimer sur des projets d’ouvrages ou de travaux qui sont susceptibles d’affecter l’environnement. Vivre l’île 12 sur 12, en tant qu’association agréée de défense de l’environnement, ne peut pas se soustraire à son devoir d’y participer.

Grand, notre nez? Mais :

« C’est un roc!… C’est un pic!… C’est un cap!…

Que dis-je, c’est un cap?… C’est une péninsule! »

(Cyrano de Bergerac)

La lutte contre la prolifération des algues

Notre Association a été invitée à participer à une réunion publique organisée en Mairie de La Guérinière le 24 novembre dans le cadre de la “Mission interministérielle en vue d’un plan de lutte contre la prolifération des algues vertes” ordonnée par le Monsieur le Premier Ministre François FILLON.

Une journée de travail en Vendée était consacrée à cette mission, associant le Préfet, les élus et les services de l’Etat. Notre association n’était invitée que le matin à partir de 11h en mairie. Nous n’avons donc malheureusement pas pu assister à la totalité des débats du matin déjà en cours lors de notre arrivée, ni à l’ensemble des échanges de cette journée.

La visite sur place et la rédaction pour le 8 décembre du rapport de deux inspecteurs généraux était au centre de cette réunion présidée par Madame le Sous Préfet, recueillant les témoignages des élus locaux, des professionnels, des associations. Plusieurs habitants de l’île y assistaient également à titre personnel.

Les principaux élus présents:  Mme Gisèle GAUTIER, sénatrice de Loire Atlantique; Mr Louis GUEDON, député des Sables d’Olonne; Mr Noël FAUCHER, Président de la Communauté de Communes de l’ïle de Noirmoutier; Mr  Jean GAUTIER, maire de l’Epine;  Mme Marie France LÉCULÉE, maire de La Guérinière.

La réunion était structurée en deux parties:

  1. Analyse et compréhension des causes du phénomène des marées d’algues sur l’île.
  2.  Reflexions et propositions pour la mise en place d’une méthodologie préventive et opérationnelle efficace.

Questions principales posées par les différents élus locaux:

  • D’où viennent les nutriments ayant nourri ces phénomènes d’eutrophisation ?
  • Comment se sont formées ces algues ? D’où viennent-elles ?
  • Comment sont-elles venues ?
  • Des études courantologiques existent-elles permettant de modéliser leurs déplacements ?

Certaines propositions explicatives ont été apportées venant des inspecteurs généraux ou de services techniques présents.

Mr Noël FAUCHER  est intervenu longuement, traduisant l’attente forte de la population insulaire sur ce dossier :

« On a vraiment besoin de comprendre comment le phénomène se déroule et d’identifier la provenance. Nous avons aujourd’hui un questionnement sanitaire et un problème économique impactant la pêche, le tourisme. Tout doit être fait pour éviter l’échouage. Concernant le traitement de ces algues, comment les  valoriser? les détruire? On est clairement victimes avec des moyens inadaptés. Il faut par ailleurs que les données analytiques soient croisées avec les phénomènes de mortalité d’huîtres. »

Les questions principales en filigrane de ce débat:

  • L’évaluation des impacts respectifs du bouchon vaseux anoxique estuarien, des sources locales de nitrates et phosphates venant de la Baie de Bourgneuf et de l’île, d’autres sources plus lointaines.
  • L’appréciation des facteurs déclenchants météorologiques: secteur de vent d’Ouest Sud Ouest, ensoleillement exceptionnel…, ou géomorphologiques: formes littorales naturelles ou artificielles non dispersives et provoquant des courants giratoires aggravants l’accumulation de macroalgues.

Il est à noter que ce facteur morphologique dû à des aménagements artificiels a été particulièrement souligné par Madame le Sous Préfet, qui a rappelé sur un ton particulièrement ferme le lien potentiel de ces phénomènes de marées d’algues avec certains choix locaux d’aménagements littoraux (ouvrages de défense contre la mer, urbanisation…) mentionnant son expérience de Présidente de la Commisssion des sites.

Les inspecteurs généraux ont interrogé les professionnels présents pour connaître l’impact des phénomènes d’algues sur les activités primaires.

L’activité aquacole  était représentée par Mr Michel ADRIEN qui est intervenu pour évoquer les problèmes de mortalité d’huîtres liées à l’action virale récente de l’Herpès et à l’émergence d’un facteur environnemental nouveau mettant en péril les activités aquacoles liées à la bonne qualité de l’eau littorale.

L’activité agricole était représentée par Mr Luc JEANNEAU, qui est intervenu pour demander qu’en cas de nouveaux épandages agricoles à l’avenir, une convention tripartite solide soit signée entre la profession agricole, les élus, et l’Etat.

Le représentant mandaté par l’association Vivre l’ïle 12 sur 12, Nicolas GARNIER, est intervenu à cette occasion pour évoquer les forts développement d’algues vertes dans les étiers et les réserves de marais salants depuis plusieurs années.
Il a ensuite rappelé l’existence d’importants apports de nutriments (nitrates et phosphates) à partir de l’étier du Moulin et du Ribandon, citant les résultats du Bilan 1995-2004 de l’Observatoire de la Baie de Bourgneuf. Il a insisté sur la nécessité de ne pas occulter les sources locales potentielles dans les phénomènes d’eutrophisation des eaux littorales insulaires (voir l’article: “Les marées d’algues” dans notre bulletin N°55)

Messieurs DATTIN (Comité local des Pêches) et BURGAUDEAU (Adjoint au maire de l’Epine et ancien pêcheur) sont intervenus pour évoquer l’impact très fort du panache d’eau douce chargée en sédiments de l’estuaire de la Loire jusqu’à 30-40 kms au large.

Il a été souligné à cette occasion les lacunes de la recherche d’IFREMER sur l’impact du bouchon vaseux estuarien.

Mr Marc POIREAUDEAU, président de l’association Les amis de Noirmoutier, était présent mais n’est pas intervenu.

Suite au départ, en milieu de réunion, de Messieurs Louis GUÉDON et Noël FAUCHER, Mme Marie France LÉCULÉE, maire de La Guérinière, a rappelé l’obligation de solidarité intercommunale, appelant à des résultats rapides sur le plan de traitement opérationnel à organiser avant la saison prochaine. Où va t’on traiter les algues sur l’île? et qui va payer?
Elle a également posé la question des plages classées Natura 2000 (où la laisse de haute mer doit être préservée), particulièrement celle de Barbâtre : « des latitudes devront être données pour protéger à la fois la sécurité sanitaire et les règles environnementales. »

La question du financement, essentielle pour les élus locaux et les populations en attente de moyens efficaces, à été relativement bien évoquée lors de la fin de la matinée. Elle va forcément être au centre des discussions entre les élus locaux et l’Etat dans les prochains mois.

Mme Gisèle GAUTIER, sénatrice de Loire Atlantique, semble particulièrement impliquée depuis plusieurs mois sur ce dossier, qui a fait l’objet de sa part d’une question écrite à la secrétaire d’Etat à l’Environnement (JO sénat du 08-10-09 page 2343) ainsi que d’une intervention le 22 septembre à Angers dans le cadre de la mise en oeuvre du Grenelle de l’Environnement.

Lors de ces interventions elle a notamment attiré l’attention sur l’impact en termes de santé publique et d’impact économique et appelé à la reconduction en 2010 des crédits exceptionnels versés lors de l’été 2009 pour le ramassage.

Lors de la réunion en mairie de La Guérinière Mme Gisèle GAUTIER a été la seule à pointer directement cette question des financements, rappelant à l’adresse des inspecteurs généraux l’engagement du premier Ministre: “L’Etat paiera”. Elle a demandé que soit porté au procès-verbal de la réunion la reconnaissance de la responsabilité de l’Etat.

En vrac, quelques interventions des inspecteurs généraux:

  • L’existence d’une unité du CNRS à Roskoff spécialisée sur ces domaine de recherche.
  • L’INERIS est compétente pour évaluer le risque sanitaire.
  • Lors des enlèvements d’algues, enlever le moins de sable possible.
  • Nécessité de compétence et de plan d’action intercommunal.
  • La quantité d’algues vertes sur l’île était d’environ un tiers de la masse totale.
  • Enlever les algues pour les mettre en tas ailleurs ne fait que déplacer le danger dû à la fermentation.
  • Certaines communes ont mis au point une technique de traitement permettant de stabiliser la fermentation en 8-10 jours à partir d’un mélange d’algues et de paille (ou de broyat de déchet vert) avec un seul retournement. La réduction du quart du volume permet le report de l’épandage. Cette solution est présentée comme la moins coûteuse et la plus efficace dans un premier temps utilisée par le CAT de Dinan depuis 10 ans.
  • C’est en accumulant de l’analyse qu’on arrive à trouver des solutions.
  • Plus on étudie les phénomènes plus on découvre la complexité des intéractions.
  • Ici on est sans doute sur un panache Loire-Vilaine.
  • Proposition de création d’un comité opérationnel méthodologique associant élus, associations, et experts.

Suite à ces différentes remarques un débat a été engagé par Madame le Sous Préfet pour “revenir au côté opérationnel”: « Comment fait-on venir la paille Où la stocke-t’on ? Sur quelle plate-forme on travaille? » Elle a demandé la mise en place d’un plan de collecte, de stockage et d’épandage.

Nous tiendrons les lecteurs du blog informés du suivi de ce dossier.

Envoi du Bulletin d’infos N°55

Le numéro 55 de notre Bulletin d’information a été envoyé aux adhérents la semaine dernière, avec un supplément de 14 pages rendant compte de l’assemblée générale du 24 juillet.

Au sommaire du Bulletin, un article de fond sur le problème des algues, et notre analyse des causes et des responsabilités.

Le  bulletin d’informations paraît trois ou quatre fois par an; il est envoyé à tous les adhérents. Les anciens numéros à partir du numéro 51 sont mis en ligne en format pdf avec un décalage de plusieurs mois par rapport à la publication papier. Vous pouvez d’ores et déjà lire le N° 53 (hiver 2008/09) en cliquant ici. Pour avoir accès à tous les articles de ce  blog extraits d’anciens numéros du Bulletin d’Info, et pour trouver des liens vers les numéros depuis le N° 51, on peut sélectionner la catégorie « Bulletin d’infos » dans le menu à droite.

Si vous avez envie de lire notre bulletin d’infos dès sa parution, il vous appartient d’adhérer sans délai à l’association. Vous trouverez tous les renseignements utile à cet effet en cliquant sur l’onglet L’association en haut de chaque page de notre blog.

Vos cotisations annuelles sont notre seule ressource. Elles se montent à €15 pour un isolé, €20 pour un couple; les bienfaiteurs peuvent nous verser un supplément! Si vous êtes un lecteur régulier de ce blog sans être adhérent, et si vous appréciez notre action, pensez à nous rejoindre.

Tous les adhérents en règle de cotisation ont voix délibérative lors de l’Assemblée Générale.

Réunion du Conseil d’Administration du mois de novembre

Hier soir, premier vendredi du mois, les administrateurs se sont rencontrés pour leur réunion mensuelle.

Après avoir validé le compte rendu de la réunion précédente et félicité le comité de rédaction pour son travail sur le Bulletin d’Infos N° 55 (bientôt dans les boîtes aux lettres des adhérents), les administrateurs se sont penchés sur leurs méthodes de travail, qui doivent être revues suite aux changements intervenus dans la répartition des tâches.

Les questions brûlantes à discuter ce mois-ci étaient la modification du PLU de Noirmoutier et notre lettre au commissaire enquêteur, et la révision/modification du  POS de l’Épine, pour lesquelles les enquêtes publiques seront ouvertes à partir du 19 novembre.

Les administrateurs qui suivent les travaux des conseils municipaux et communautaire ont fait rapport sur les réunions du mois écoulé, évoquant en particulier l’abandon provisoire du projet de piste cyclable dans le Polder Sébastopol (Barbâtre) et la prise de position contre l’extraction de granulats marins sur un site au large de l’île (Noirmoutier en l’île).

Sous la rubrique « Divers », les administrateurs ont, entre autres, envisagé la possibilité de réduire les coûts d’envoi du Bulletin d’Infos; ils ont entendu des informations sur une méthode d’évaluation de la capacité d’accueil développée par la DREAL; ils ont discuté les réactions au projet de parc d’éoliennes entre Noirmoutier et Yeu.

Le Conseil d’administration se réunit une fois par mois, en général le premier vendredi du mois. Tout adhérent qui le souhaite peut assister à une réunion : il suffit pour cela de nous envoyer un courriel, ou bien de prendre contact directement avec un administrateur. Vous trouverez les noms des administrateurs en bas de la page “Qui sommes-nous?“, accessible à partir de l’onglet “L’Association” en haut de chaque page de ce blog.

Le classement du Gois – la sous-préfète nous répond

Lettre de Madame la sous-Préfète

Dans notre article du 23 septembre, nous avons publié la lettre que nous envoyions à  Madame le Sous-Préfet.

Nous avons reçu sa réponse, que vous pourrez lire en cliquant sur la vignette ci-dessus. Madame le Sous-Préfet ne commente pas l’information concernant la commune de Barbâtre, et ne promet pas la réactivation du Comité de pilotage, se contentant de s’engager à nous « tenir informé[s] de l’évolution de ce dossier. »

Nous tiendrons nos lecteurs au courant de la suite…

Conseil d’administration du mois d’octobre

Hier, premier vendredi du mois d’octobre, le Conseil d’administration de Vivre l’île 12 sur 12 a tenu sa réunion mensuelle.

Le premier point de l’ordre du jour concernait l’évaluation de notre participation au Forum des associations du 20 septembre, événement qui nous a valu quelques nouvelles adhésions. Les deux administrateurs de l’association qui ont rencontré la mairie de Barbâtre pour parler de l’aménagement du centre bourg ont fait rapport, et nous avons commenté les projets, surtout celui de la piste cyclable dans le Polder Sebastopol. Nous avons évoqué encore une fois le problème des algues : le groupe de travail constitué pour étudier cette question se réunira bientôt.  Nous avons eu des nouvelles du comité de pilotage du PPRN; de la réunion concernant Natura 2000; et d’une demande de subvention pour la restauration de la Porte aux Lions de l’Abbaye de la Blanche, examinée en Commission des sites.

La Présidente et la secrétaire ont fait part des courriers reçus et envoyés, y compris une réponse de Madame la sous-préfète à notre lettre concernant le classement du Gois, qui sera publiée sur ce site dans quelques  jours.

Les administrateurs qui suivent les conseils municipaux et communautaire ont présenté des résumés succincts de ces réunions, et nous avons encore une fois évoqué le dossier de l’assainissement.

Le Conseil d’Administration a noté que l’enquête publique concernant le PLU de Noirmoutier-en-l’île démarrait le 2 octobre, jusqu’au 7 novembre. Nous en reparlerons sur ce blog.

Le comité de rédaction a pris rendez-vous pour une dernière réunion de bouclage du journal, dont le numéro d’automne sortira ce mois-ci.

Le Conseil d’administration se réunit une fois par mois, en général le premier vendredi du mois. Tout adhérent qui le souhaite peut assister à une réunion : il suffit pour cela de nous envoyer un courriel, ou bien de prendre contact directement avec un administrateur. Vous trouverez les noms des administrateurs en bas de la page “Qui sommes-nous?“, accessible à partir de l’onglet “L’Association” en haut de chaque page de ce blog.

12 sur 12 au Forum des associations

Joli succès pour l’association noirmoutrine Grain de sel, qui organisait le forum des associations le dimanche 20 septembre. Le stand de Vivre l’Île 12 sur 12 présentait les dossiers environnementaux les plus importants : urbanisme, défense contre la mer, pollutions, etc.

forum des associations 2009

De très nombreux visiteurs ont été intéressés par nos actions et nous avons passé notre journée à répondre aux questions nombreuses et variées.
Indiscutablement l’environnement de l’île de Noirmoutier passionne!

Quelques bulletins d’inscription ont été remplis et beaucoup sont repartis avec nos coordonnées. Mieux encore, certains envisagent de s’engager dans nos actions. Le texte ci-dessous les avait sans doute inspirés :

Vous aimez l’île de Noirmoutier, vous souhaitez que la qualité de son environnement ne soit pas dégradée par des intérêts à court terme.

Vous êtes “actif“ ou retraité et vous souhaiteriez intervenir dans le processus des décisions qui concernent cet environnement privilégié.

L’association agréée de défense de l’environnement Vivre l’île 12 sur 12 vous permet de vous engager pour défendre ce cadre de vie.

Aucune compétence particulière n’est requise au départ; vous allez les acquérir « sur le tas ».

Nous avons besoin de bénévoles pour constituer des dossiers et les suivre, nous avons besoin de leurs qualités humaines, de leurs motivations et aussi de leurs acquis professionnels.

Consultez notre blog : www.12sur12.org
ou contactez-nous
par courrier : Vivre l’île 12 sur 12 – BP 412 – 85330 Noirmoutier
par courriel : 12sur12 (arobase) 12sur12.org

forum des associations 2009 : les visiteurs

Parmi les documents exposés, certains sont disponibles en version PDF à partir de liens sur le blog :

Le forum des associations

affiche Forum des Associations

Vivre l’île 12 sur 12 sera présent au Forum des associations, organisé par le Centre social Grain de Sel le dimanche 20 septembre dans les locaux de l’ancien lycée des Sorbets de 10h30 à 17h30. Notre stand présentera le blog et des documents en rapport avec notre travail.

Le Forum des associations se tient tous les deux ans (la dernière édition date donc de 2007) afin de permettre à toutes les associations de l’île de se faire connaître et d’attirer de nouveaux adhérents.

Venez nous rendre visite si vous avez l’occasion de passer au Forum.

Le conseil d’administration s’est réuni

La réunion mensuelle du Conseil d’administration a eu lieu vendredi dernier, 4 septembre.

On a entendu reparler d’aménagement des abords du Gois, tant à Barbâtre qu’à Beauvoir. Nous décidons de rappeler au Préfet qu’il existe  un comité de pilotage pour le classement du Gois et que nous en faisons partie.

Il est décidé de suivre avec attention les projets de lotissement dit du Niaisois à Barbâtre.
À l’occasion du compte rendu du Conseil municipal de Noirmoutier, la modification du PLU est envisagée. Certaines modifications correspondent aux points que nous avons contestés devant le tribunal administratif.
Un compte rendu sur les modifications du POS de l’Épine est commenté. Des zones protégées sur  la dune sont menacées, nous n’avons pas l’intention de laisser faire.
L’évocation des désagréments causés par les algues vertes est largement commentée. Un groupe d’étude sur ce sujet est constitué.
La préparation de notre participation au forum des associations le 20 septembre est planifiée.

Le Conseil d’administration se réunit une fois par mois, en général le premier vendredi du mois. Tout adhérent qui le souhaite peut assister à une réunion : il suffit pour cela de nous envoyer un courriel à l’adresse que vous trouverez en haut de cette page, ou bien de prendre contact directement avec un administrateur. Vous trouverez les noms des administrateurs en bas de la page “Qui sommes-nous?“, accessible à partir de l’onglet “L’Association” en haut de chaque page de ce blog.

Le dossier de l’assainissement

Annik Damour a été élue au Conseil d’Administration de Vivre l’Île 12 sur 12 lors de l’Assemblée Générale de l’association le 24 juillet dernier. C’est tout naturellement qu’elle a pris en charge le dossier de l’assainissement lors de la répartition des tâches à la réunion du CA qui a suivi cette AG.

Cliquez sur la miniature ci-dessous pour lire l’article que le Courrier Vendéen a consacré à ce sujet le 20 août 2009.

Courrier vendéen du 20 août 2009

Réponses à nos courriers

En juin nous avons écrit une lettre à Monsieur Louis Guédon, député de la 3ème circonscription de Vendée, à Monsieur François Fillon, Premier Ministre et à Monsieur Jean-François Copé, Président du groupe UMP à l’Assemblée Nationale, pour protester contre une proposition de loi déposée par le député UMP de Marseille, Roland Blum.

Nous avons reçu des réponses de M. Guédon et de M. Copé.

Vous pouvez lire les réponses en cliquant sur les vignettes ci-dessous.

Lettre de M. Guédon Lettre de Monsieur Guédon

Lettre de M. Copé Lettre de Monsieur Copé

Réunion du Conseil d’Administration

C’est hier soir qu’a eu lieu la réunion mensuelle du conseil d’administration de Vivre l’île 12 sur 12. Sur les 17 administrateurs, cinq se sont excusés, ayant fait part aux présents de leurs positions sur certains points.

Pour cette première réunion après l’Assemblée Générale, le CA – qui compte deux nouveaux membres – a procédé au renouvellement du bureau. Au soulagement général, Marie-Thérèse Beauchêne a consenti à poursuivre son mandat présidentiel ; les deux vice-présidents sont Liz Muller et Nicolas Garnier ; Françoise Lancelot est secrétaire, et Michèle Chevet trésorière. Le seul changement à ce niveau, c’est que Liz Muller assume la responsabilité de la communication pour l’association, en remplacement de Michel Devroc.

Une répartition des tâches a permis à chacun de préciser ses dossiers  et ses activités de prédilection, en fonction de ses connaissances et talents.

Les administrateurs ont ensuite examiné les autres points à l’ordre du jour : la révision du POS de l’Épine pour permettre l’aménagement du Port de Morin et du Camping de la Bosse ;  la réactivation du classement du Gois dans le cadre du Grenelle de la mer ;  la revue des courriers reçus et envoyés ; les rapports sur les réunions auxquelles les administrateurs ont représenté l’association pendant le mois écoulé ; le bilan des expositions sur « La Dune » et « La laisse de mer ».

Le Conseil d’administration se réunit une fois par mois, en général le premier vendredi du mois. Tout adhérent qui le souhaite peut assister à une réunion : il suffit pour cela de nous envoyer un courriel à l’adresse que vous trouverez en haut de cette page, ou bien de prendre contact directement avec un administrateur. Vous trouverez les noms des administrateurs en bas de la page “Qui sommes-nous?“, accessible à partir de l’onglet “L’Association” en haut de chaque page de ce blog.

Expo mobile : pour la laisse de mer

Si vous avez manqué l’exposition de COORLIT85 sur la laisse de mer à La Guérinière et Barbâtre vendredi dernier, vous avez encore la possibilité de la voir en Vendée aux dates et heures suivantes:

le 5 août : aux Sables d’Olonne de 11h à 13h, à l’Aubraie; et à Olonne sur Mer de 16h à 18h, à Sauveterre.

le 11 août : à  St Hilaire de Riez, à la Parée Préneau de 11h à 13h, et aux Demoiselles de 16h à 18h; ou à la Faute sur Mer de 11h à 13h, à La Faute nord, et à la Tranche sur Mer de 16h à 18h à la Belle Henriette (nord).

le 13 août : à Longeville de 11h à 13h, au Rocher; et à Talmont St Hilaire de 16h à 18h, au Veillon.

le 28 août : à la Tranche sur Mer de 11h à 13h, à la Terrière; et à St Vincent sur Jard, à la plage de St Vincent, de 16h à 18h.

le 5 septembre : à la Mine de Jard, Jard sur Mer, de 16h à 18h.

Expo mobile : la laisse de mer

Journée « défense de la dune » sur les plages de Barbâtre et de La Guérinière. Des panneaux simples mais complets permettaient à une animatrice compétente et excellente pédagogue de convaincre un auditoire jeune et moins jeune de l’utilité de la laisse de mer.
Dans les deux communes nous avons eu le plaisir d’accueillir des élus venus nous encourager.

laisse1.jpg

laisse2.jpg

laisse3.jpg

La laisse de mer

Pour la laisse de mer

L’exposition itinérante de COORLIT85 « Pour la laisse de mer » sera présentée sur l’île de Noirmoutier vendredi 31 juillet.

Le but de cette exposition est d’informer le public sur le dépôt marin, souvent ressenti comme un déchet, dont le rôle écologique est mal connu de la plupart des personnes qui fréquentent nos plages.

À l’aide de photographies, l’exposition présente la définition  de la laisse de mer, et explique son rôle d’apport nutritif pour les plantes pionnières du pied de dune et sa place dans le réseau alimentaire de la plage. Elle insiste sur l’intérêt d’accepter que la laisse de mer ne soit pas systématiquement retirée.

Vous pourrez voir  l’exposition et discuter avec des membres de Vivre l’île 12 sur 12 et de COORLIT85 sur la plage en face du camping du Midi à Barbâtre de 11h à 13h, et sur la plage de la Cantine à La Guérinière de 16h à 18h. Venez découvrir la laisse de mer. Une activité est prévue pour les enfants : la chasse aux trésors de la laisse !

Une assemblée générale réussie !

Devant une petite centaine d’adhérents, et fort de plusieurs centaines de pouvoirs, le Conseil d’Administration de Vivre l’île 12 sur 12 a présenté hier soir à la Salle de la Préé au Duc son activité de l’année passée.

Assemblée Générale 2009

Nous avons été contraints de constater que notre travail consiste souvent à nous opposer à la volonté des élus locaux. Selon Marie-Thérèse Beauchêne, la Présidente, beaucoup d’élus voudraient ignorer la loi Littoral, quand ils ne s’acharnent pas à la détruire! Madame la Présidente s’est désolée de la façon dont l’association est tenue à l’écart par les autorités iliennes – par exemple, de l’inauguration du Polder Sébastopol le 26 août 2008, à laquelle nous n’étions pas conviés, apparemment à la suite d’une erreur ou d’un oubli, dont s’étonne le Président de la Commission Environnement et Cadre de Vie du Conseil Régional dans sa réponse à notre lettre sur ce sujet.

AG 2009

Et pourtant, l’année dernière à l’Assemblée générale de 2008,  nous avions éxprimé le souhait de concertation avec les élus, au lieu d’un conflit stérile.

Madame la Présidente a passé en revue notre action en 2008/09 commune par commune. Elle a invité les adhérents à participer aux enquêtes publiques à venir. En suivant le blog, vous aurez des nouvelles de ces enquêtes, et nous vous indiquerons la démarche à suivre pour vous faire entendre.

Assemblée Générale 2009

Michel Devroc, rendant compte de notre action sur le dossier de la défense contre la mer, explique que notre désaccord avec les élus serait dû en partie au « système démocratique pré-électoral », où l’horizon, pour les hommes politiques « professionnels », se situe aux élections de 2014. Pourtant, les techniques de défense contre la mer, et le développement durable en général, doivent se concevoir dans la perspective d’un terme bien plus éloigné. Pour ceux qui s’intéressent à la question des relations entre les associations citoyennes et les élus, nous recommandons la lecture du mémoire intitulé Les relations entre une association contre-pouvoir et les élus doivent-elles être apaisées?, rédigé en 2006 par Michel dans le cadre d’un travail universitaire.

AG 2009

Jean-Louis Eugène a informé nos adhérents de notre collaboration avec l’association Paysages de France; Annik Damour a rendu compte de la suivie des réunions du Conseil communautaire, et nous a initiés aux arcanes du dossier de l’assainissement; Nicolas Garnier a parlé du CREZH (Contrat de restauration et entretien des zones humides), et Liz Muller du blog (que vous lisez peut-être pour la première fois: si c’est le cas, bienvenu!); et Michèle Chevet a présenté le rapport financier de l’association.

AG 2009

Tous ces rapports ont été approuvés à l’unanimité par les adhérents présents et représentés.

Tous les membres du Conseil d’Administration dont les mandats arrivaient à échéance se sont présentés à la ré-élection, et deux nouveaux candidats se sont présentés : Annik Damour et Benjamin Palvadeau. Tous ont été élus à l’unanimité. Annik participe déjà depuis plusieurs mois aux travaux du CA; nous sommes particulièrement contents d’accueillir Benjamin parmi nous, car par sa seule présence, il est à l ‘origine d’une réduction significative de l’âge moyen du Conseil d’administration.

Comme tous les ans, les adhérents recevront le texte des rapports dans le Bulletin d’Infos.

AG 2009

La soirée s’est clôturée par le désormais traditionnel « verre de l’amitié », qui a permis aux adhérents d’échanger avec les membres du CA.

AG 2009

Nous remercions tous les adhérents et sympathisants qui se sont déplacés pour leur soutien et leur encouragement.

AG 2009

AG 2009

AG 2009

Assemblée Générale 2009

Nous tiendrons notre Assemblée Générale pour 2009 à la Prée au Duc à Noirmoutier en l’île demain, vendredi 24 juillet à 20h30 (émargement à partir de 20h).

À l’ordre du jour:

  • présentation et validation du rapport d’activités
  • présentation et validation du rapport financier
  • quitus de la gestion du Conseil d’Administration
  • discussion ouverte avec les adhérents
  • élection du Conseil d’Administration; il se renouvelle par tiers chaque année, chaque administrateur sortant peut se représenter.

Le verre de l’amitié clôturera la soirée.

Toutes les personnes concernées par l’environnement de l’île de Noirmoutier sont cordialement invitées. Selon nos statuts, seuls les adhérents à jour de cotisation ont voix délibérative.