Piste de motocross et quadcross en projet

Courrier vendéen 30 avril 2009

Selon l’article ci-dessus, publié dans le Courrier Vendéen du 30 avril (cliquez sur la vignette pour lire l’article), Le Moto Club de l’île souhaite pouvoir implanter une piste de motocross à Barbâtre.

En ce qui concerne les contraintes environnementales, le président du Moto Club déclare souhaiter intégrer la piste (qui occuperait une superficie de 3 hectares) dans « l’aspect paysager du site. » À notre avis, toute décision à propos de ce projet devrait aussi tenir compte de l’aspect sonore, et des effets éventuels du bruit des engins sur les habitudes des oiseaux qui y nichent.

Une réflexion au sujet de « Piste de motocross et quadcross en projet »

  1. Chers amis,

    Je suis un amateur de l’île, et vacancier allemand à plusieurs reprises annuelles. Je suis votre site en permanence pour avoir des nouvelles insulaires !

    Concernant la piste motocross, je dois vous dire que je suis totalement contre, car les effets que vous avez mentionnés priment tout argument pour l’affaire.

    A mon avis touriste et à la fois étroitement lié aux destins de l’île, Noirmoutier devrait, certes, se développer dans un certains sens économique et touristique, mais sans perdre son image unique parmi les îles françaises atlantiques, ce qui représente son charme bien gardé particulier des temps passés et ses réserves naturelles exemplaires.

    Amicalement
    Hawo

  2. Bonjour,
    .. Et pourquoi pas un petit aérodrome privé !
    Projeter d’intégrer une piste de moto-cross sur l’île de Noirmoutier est un non-sens environnemental et un non-sens économique.
    Un non-sens environnemental à l’heure ou chacun a maintenant le devoir de réduire son empreinte écologique sur notre bonne vielle planète. Noirmoutier, confrontée à la montée des eaux, est un symbole de l’urgence de cette nécessité. Cela commence bien évidemment par réduire sa consommation énergétique et en premier lieu la consommation de carburants fossiles en réduisant ses déplacements, en utilisant des véhicules hybrides ou à faible consommation. Alors continuer à faire joujou avec les engins motorisés actuels (motos, voitures, jet-skis), énergivores, polluants et bruyants pour son petit plaisir personnel est simplement irresponsable. S’il y a un combat que les amateurs de sport mécaniques devraient mener, c’est bien celui de faire pression sur les fabricants pour qu’ils fassent preuve de maturité en proposant des produits plus respectueux de l’environnement… et des humains. Les solutions techniques existent.
    Un non-sens économique puisque l’attrait essentiel de l’île de Noirmoutier c’est justement sa nature préservée, ses réserves d’oiseaux, son calme, cette lumière et cette douceur magique qui attirent et fidélisent des milliers de familles depuis des générations. Alors penser que le spectacle d’engins déchirants la dune à chaque passage de roue et dans un vrombissement particulièrement désagréable pourrait s’intégrer harmonieusement à l’environnement noirmoutrin, c’est vraiment se moquer du monde et de tout ceux qui aiment et respectent notre île. Il y a bien d’autres projets d’avenir c’est-à-dire « éco citoyen » et économiquement rentables que les municipalités devraient aider à financer au lieu de s’intéresser à des projets du passé et en contradiction avec Noirmoutier.
    Il est temps de se réveiller, il est temps de changer, il est temps de grandir ! Les sports de demain seront « neutral carbon » ou ne seront pas. Si vous cherchez les sensations fortes, faites de la planche, du flysurf, du catamaran, du VTT … les frissons sont aussi au rendez-vous et c’est meilleur pour la santé !
    Save HOME, take action NOW !

  3. l’enfer (bruyant) en perspective. Barbatre est déjà tellement enlaidi de constructions sans charme, ca suffit comme ca. Pitié!!
    Pas de motocross!

  4. Mais non, pendant qu’on y est, ce n’est pas des quads ou des moto vertes qu’il faut implanter, mais un circuit de formule 1 !
    En parler à notre premier ministre qui suite à la polémique opposée au projet de circuit de F1 dans les Yvelines, cherche désepérément un site pour la prochaine édition du grand prix de France.
    Non aux quads à Barbâtre, construisons à la place un circuit de formule 1

  5. Tant qu’à valoriser 3 hectares, moi je propose la création d’un approach Golf : 9 trous de courte distances, ouvert au grand public et certainement beaucoup beaucoup plus silencieux et correspondant mieux avec les habitudes de l’île.

  6. Le Projet de Stéphane est judicieux, à plusieurs titres:

    Contrecarrer une proposition qui n’a pas sa place dans l’ile, l’ére des dinosaures est passée.

    Quid de la pollution des terrains, et de son effacement dans quelques années?? qui paiera??

    Quid de la pollution sonore et le parc régional mitoyen

    Quid de a multiplicité de circulation avec des manifs motocross à venir?

    Practice de Golf:

    En effet retenir notre population, et nos touristes noirmoutrins sur l’ile

    Permettre à tous les ages, la pratique d’un sport,et pourquoi pas les scolaires (surement plus de pratiquants que quelques motocross..qui de plus va attirer ceux du continent)

    Donner une autre image de barbatre qui s’enlaidit

    Peut etre quelques emplois….

    bien sûr comme tout projet, l’intégration au site doit etre réfléchie, documentée….

    A suivre, mais devons-nous déjà commencer le COMBAT?

    Georges MELANSON

  7. Je suis un habitant de Barbatre.
    Je vous en supplie messieurs les élus, refusez ce type de projet; polluant bruyant, ayant aucun rapport avec avec l’île.
    On doit déja subir le bruit des jets ski l’été, et pas seulement sur la plage, mais aussi dans le bourg.
    Quand au golf, c’est pareil : ça ne fait pas de bruit, Ok, mais arrêtons de privilégier une catégorie de population qui déjà colonialise notre île!

    Merci

  8. le golf n’est pas une mauvais idée mais attention à la consommation d’eau pour entretenir les greens… il ne faudrait pas abimer la partie supérieure de la nappe phreatique de noirmoutier déjà sérieusement entamée…

    Sinon l’argument « social » ne tient pas vraiment car la destination Noirmoutier est nettement plus « populaire » que disons les iles d’Yeu ou Ré par exemple…

    Et parler de “colonialiser” a des relents fort désagréables…

  9. Concernant la piste de motocross …

    Je pensais qu’un tel lieu existait déjà ! Lors d’une récente balade dans la réserve du Polder de Sébastopol, alors que nous venions juste de dépasser les panneaux nous invitant à nous promener en silence, nos oreilles ont brusquement été agressées par le bruit de moteurs de motocross. Et les oreilles des oiseaux alors !

    Je suis évidemment totalement contre ce type de projet pour toutes les raisons déjà données ici. Je pense que certains terriens auraient vraiment besoin qu’on leur projette « HOME » en boucle pour les faire réléchir un peu !

  10. Je trouve que l’idée d’un golf relève du grand n’importe quoi.
    Tout d’abord, il y en a un à Saint Jean de Mont (18 trous) à 20 minutes de Noirmoutier.

    Deuxièmement, les idées écologiques développées ici et là sur ce site ne me semblent pas cohérentes avec la construction d’un golf. Certains ont su, à juste titre, tirer à boulets rouges sur Monsieur Oudin lorsqu’il avait une idée semblable (je sais l’implantation n’était pas la même et l’ampleur du projet différente, c’est pour ça que j’utilise le mot semblable).

    Troisièmement, je vous assure que ce n’est pas la construction d’un golf qui va retenir la population. Bien au contraire.
    Pour pratiquer le golf, je sais que ce sport est assez élitiste socialement (de façon globale bien évidement). Donc un tel équipement pourrait favoriser l’implantation d’un public assez aisé qui se traduirait par une augmentation de l’immobilier et donc accentuer la fuite en avant vers le continent des jeunes noirmoutrins. Et ce quand bien même il s’agirait d’un approach golf.
    S’il est vrai que Noirmoutier est une destination plus populaire que les îles d’Yeu ou de Ré, alors un golf ne sert à rien. En effet, d’une part les touristes insulaires ne joueront pas au golf et d’autres part les golfeurs du continent viendraient pour la journée sans apporter quoi que soit à notre île (sauf pollution et autres embouteillages).

    Enfin, n’en déplaise à JC2008, l’argument développé par Pell.D est assez juste. Certes le terme « coloniser » est fort mais ce sentiment d’envahissement est partagé, à juste titre, par beaucoup de personnes originaires de l’île.

  11. Hélas je n’ai pas la chance (comme vous ?) d’être originaire de l’ile… je n’y ai mis les pieds la première fois que lorsque j’avais 5 ans…il y a 40 ans…

    Mes parents ont été chassés a 20 ans d’un pays que leur ancêtres avaient eux aussi « colonisé » il y a 150 ans en fuyant pour partie la pauvreté et pour autre partie des armées conquérantes …
    Ceci dit, les terrains achetés par les « colonisateurs » ne sont pas tombés du ciel, ils ont été vendus -quelques fois à prix d’or- par les familles qui en ont hérité, quelques fois au détriment de leurs propres enfants qui eux n’ont pas toujours eu la chance d’hériter de terrain…

    Heureusement certaines mairies ont compris et construisent des logement sociaux pour ces derniers qui se sentent -à juste titre- floués par la situation.

  12. Je voudrais revenir sur le projet d’un circuit de moto cross sur l’ile.
    Quelle hérésie !!!
    Heureusement que le projet a été retoqué par les autorités en charge des décisions, car le Président de la Communauté de Communes avait alloué une subvention de 15 000€. Je ne sais pas si cette subvention a été budgétisée, mais où va-t-elle atterrir ?

  13. Chers amis, il ne faut pas penser qu’à soi-même, tout le monde a été jeune et le sport mécanique est un rêve et une passion pour nos jeunes, il vaut mieux les voir sur une moto ou un quad cross que les voir se détruire (sur les routes, la santé, par la drogue ou l’alcool et la grande délinquance). Nous devons les encadrer, et devons les former aux risques de la route, de ne pas détruire la nature mais la respecter. Le projet de cette piste doit être réfléchi afin de ne pas laisser faire n’importe quoi, on doit peut-être les aider, je pense que l’idée d’un terrain clos va dans le sens de la protection environnementale du fait que cela empêche tout débordement dans les zones protégées et naturelles. Le bruit de ces engins mécaniques me semble pas plus bruyant que la voie rapide qui traverse cette belle île!

  14. j’espère que ce projet finira par aboutir, un projet similaire avait été accepté en 2001, subvention débloquée, mais les dirigeant de la commune de l’épine ont préférés mettre l’argent dans un rond-point en pierre!!!quel beau rond-point!!!Pour ce qui est du bruit, étant natif de l’ile,je peux vous dire qu’il est très rare que l’on puisse entendre le bruit des motos car la majorité des vents sont d’ouest, donc le bruit pars en baie. La quatre-voie plus proche de Barbâtre fait bien plus de bruit!!De plus un terrain de motocross n’est pas ouvert tout le temps(plages horaire de roulage,fermeture cause intempérie,etc…). Il y a une seul compétition par an. le reste du temps se sont des entrainements qui ont lieu surtout l’hiver.
    Les jeunes sont, depuis belle lurette, repoussé hors de l’ile pour faire place aux gens un peu plus fortunés,au touristes, au maisons secondaire, etc …essayons de les retenir!!!! en leur offrant la possibilité de travailler, faire construire une maison (chez eux) de pratiquer un sport qu’il aime, dans leur ile, la ou il sont nés. yen a marre que ce sois les gens qui ne viennent que quelques semaines par ans qui décide de ce qui doit être fait dans notre ile, on fait dêja beaucoup il me semble. au fait, pour le terrain de golf, les communes ont déja du mal a payé les factures d’eau des terrain de foot, alors pour un golf!!!!!Pour répondre a GUS la subvention servirai a clôturer le terrain afin que les gens puissent respecter les heures d’ouverture.Le reste des taches seraient a la charges des adhérents (mise en place et entretien), ça se passe comme ça dans les autres clubs et ça se passe très bien.

  15. Réponse à Raphteam85
    C’est bien par une décision du conseil municipal que je présidais que ce projet «intercommunal» a été abandonné. Cette décision était motivée par la protection du marais et des marais salants tout proches. Personne ne peut en effet raisonnablement prétendre que la pratique de cette activité soit compatible avec une gestion écologique d’un espace fragile comme le marais. Pour mémoire, ce projet était porté par un adjoint de Noirmoutier qui souhaitait répondre à une demande émanant de jeunes ce qui est louable à priori mais dès lors pourquoi n’a t’ il jamais été question de l’implanter sur la commune de NOIRMOUTIER ? Le commentaire précise : que les fonds liés à cette opération ont été affectés à la réalisation d’un rond point en pierres. C’est faux ! Ce circuit de moto-cross était un projet intercommunal : il était donc financé par le budget de la Communauté de communes et aucun rond point, fut il en pierres, n’a été financé par la Communauté de communes sur la commune de l’ EPINE. En revanche, j’avais demandé la réaffectation de la subvention (fonds parlementaires de l’ex-sénateur Jacques OUDIN) pour le projet de la salle d’exposition «L’Atelier», M. OUDIN m’avait donné son accord, il a même coupé le ruban le jour de l’inauguration. Néanmoins, lorsque la salle d’exposition a été terminée la municipalité a été informée que la subvention n’était plus inscrite et que la commune ne pouvait donc la percevoir ! Aucun des fonds prévus pour ce fameux moto cross n’a donc jamais été réaffecté à un rond point ni à quoi que ce soit d’autre sur le territoire de la commune de l’EPINE!!! J’aurais aimé que la personne qui porte cette affirmation erronée signe sa contribution car l’anonymat, peu courageux, porte malheureusement souvent à la malveillance ou à minima à ne pas vérifier ses dires.
    Jean-Marie PALVADEAU

  16. Le projet de Moto-cross à été également dénoncé par l’ADIHB, il n’est pas question de tout interdire sur l’île, mais celle-ci à une vocation de calme de sérénité. Barbâtre pour ma part ne dois pas devenir une commune morte et ne pas s’ouvrir à la modernité, mais nous avons des impératifs, protection de la nature et protection de l’environnement, aussi un moto cross sur la commune ne peut être envisagé, par contre s’ouvrir à d’autres activités sportives « OUI » la mer nous donne cette possibilité. Le projet de moto-cross à donné aussi l’idée d’un terrain d’ULM à ce que j’entends ici et la. Même cause même effet: l’on nous dit cela ne fait du bruit qu’au démarrage et à l’atterrissage, oui il y aura 2 ULM puis 3 puis 4 etc.. comme un accord aura été donné l’on pourra que difficilement revenir en arrière. Par pitié laissons le calme et la tranquillité sur cette île, il y a tant d’autres choses intéressantes à faire et à créer.

Laisser un commentaire