La dune de la Tresson classée en espace naturel sensible

tresson.jpg

Ouest France du 3 décembre 2008 (cliquez pour agrandir)

1984: Jacques Oudin, président du SIVOM (syndicat intercommunal à vocation multiple) de l’île de Noirmoutier, affichait comme objectif l’implantation sur les dunes de La Tresson d’un terrain de golf et, surtout, d’une résidence hôtelière.  Vivre l’île 12 sur 12, s’appuyant en 1986 sur la loi Littoral, avait alors remué ciel et terre pour s’opposer à ce projet.

2008: que de progrès en vingt-quatre ans! Jacques Oudin ne cache pas sa satisfaction de voir  cet espace exceptionnel sur le plan environnemental  classé “Espace Naturel Sensible » (voir ci-dessus la photo qui illustre l’article de Ouest-France).

Nous nous réjouissons de sa conversion, et espérons qu’elle est authentique.

Une réflexion au sujet de « La dune de la Tresson classée en espace naturel sensible »

  1. 24 ans de réflexion c’est intéressant !! Mais l’essentiel est de commencer à penser convenablement, même si on peut s’interroger sur la sincérité de cette pensée.

  2. Intéresssante l’évolution de Monsieur OUDIN. En son temps je m’étais interessé à ses projets et ai conservé des articles de presse de l’époque. En voici un paru dans Ouest France du 15/05/1991 : « Une équipe de spécialistes est chargée d’analyser la sensibilité de l’ensemble vis à vis du projet d’aménagement touristique de La Tresson. Jacques OUDIN a fait part au Conseil du District de deux propositions d’intervention faites par des architectes spécialisés en aménagement de golf naturel, et un contrat de collaboration a été négocié. »

  3. En effet belle conversion de Monsieur OUDIN, quant à sa sincérité j’en doute. Espérons qu’il se convertira sur d’autres sujets comme l’assainissement de l’eau par exemple. En tout cas beaucoup d’espoir pour la Tresson et l’île.

  4. Je ne vois pas pourquoi M.Oudin ne serait pas sincère.
    Ses mandats électoraux actuels seront certainement les derniers, quel avantage pourrait-il donc tirer de cette conversion?
    Absolument aucun. Par conséquent sa sincérité est des plus … sincères.

    De plus je peux vous dire que cette conversion ne date pas de cette fin d’année 2008. En 2002 déja il voulait que le Conservatoire du Littoral se porte acquéreur de cet espace pour assurer la meilleure protection possible.

Laisser un commentaire