Observations sur le projet de Plan de Prévention des Risques Littoraux de l’Ile de Noirmoutier

Un document très intéressant des associations: Vendée Nature Environnement et Coorlit 85 sur le projet de PPRL de Noirmoutier, article de décembre 2012, mais dont les sujets sont toujours d’actualité.

Ci-joint le document au format PDF : Observations VNE et COORLIT 85 sur le projet de PPRL de Noirmoutier

Une réflexion au sujet de « Observations sur le projet de Plan de Prévention des Risques Littoraux de l’Ile de Noirmoutier »

  1. Grace aux informations très détaillées que vous diffusez sur votre site,chacun peut prendre conscience de la  »vulnérabilité  » de son existence.et mesurer l’impact ,meme modeste que peut avoir,sur l’environnement ,son mode de vie.
    Certains éléments nous échappent ,complètement,,mais nous sommes pleinement responsables de ceux que nous créons par nos actes
    Un seul exemple…la construction toujours plus importante sur l’Ile de Noirmoutier…Il existe ,CERTES,une capacité maximale de M2 possibles à construire,pour chaque superficie de terrain(capacité augmentée ,récemment…) (présentation du projet pour l’obtention du permis de construire…mais ,après ???)
    Qui se préoccupe ,REELLEMENT du reste,sur chaque propriété privée ?? et quels moyens avons-nous…APRES.?? AUCUN..si toutes ces conditions n’ont pas été indiquées,par écrit sur le document du permis de construire….. bétonnage des allées,de la terrasse,verdure et plantations plus que limitées….pour un entretien plus rapide
    Et le devenir des eaux pluviales ? et le travail essentiel joué par la végétation,dans ce cas là…Qui s’en préoccupe ?
    Une semaine INTENSIVE de pluie sur l’Ile,et,certains secteurs se transforment en lac…au milieu des habitations…des canaux qui ont été buzzés ,pour gagner de l’espace,en surface et qui ne jouent plus que de façon très réduite d’ office de réceptacle/récupération d’eaux .On est loin de la période  »intelligente de nos ancètres, »
    Cette politique du toujours plus de batis,un jour,l’Ile de Noirmoutier va le payer très cher…et plutot que d’investir toujours plus dans des besoins de consommation je souhaiterais vraiment que soit développée,sur l’ile une vraie politique qui puisse répondre à des besoins aussi primaires mais réels que ceux de l’évacuation des eaux pluviales,que chaque quartier soit  »arpenté »par nos élus durant et après les pluies,pour se  »rendre compte de visu  » de l’urgence »…
    Ma réflexion,à la veille des futures élections à venir ,sera-t-elle prise en compte ?
    Est-ce un sujet  »porteur « en terme de voix,pour un politique ??

    Continuez ce travail EXCELLENT
    Tous mes voeux de réussite pour ce combat que vous menez pour nos enfants,nos petits enfants

    Martin

Laisser un commentaire