12/12 fait son retour !

Depuis 4 mois, nous ne nous sommes plus exprimés sur le site. Les aléas du bénévolat nous ont rendu peu bavards ces derniers temps, nous l’avouons bien volontiers. Certains l’ont regretté et ils ont eu raison. Mais qu’ils ne s’inquiètent pas, nous sommes toujours restés vigilants et continuons de travailler. Les sujets hélas ne manquent pas  : le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de Noirmoutier, le Plan de Prévention des Risques Littoraux (PPRL), le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) du Nord Ouest Vendée en sont des exemples.
L’équipe fait son retour avec un enthousiasme renouvelé ! En effet, afin d’informer un public toujours plus large, nous avons décidé d’utiliser également les réseaux sociaux, vous pourrez donc désormais nous suivre sur Facebook et Twitter.

« Bien informés, les hommes sont des citoyens ; mal informés ils deviennent des sujets. » Alfred Sauvy

Rappel : L’enquête publique concernant le PLU de Noirmoutier se termine le 14 novembre. Vous trouverez sur le site internet de la commune, sous la rubrique environnement – urbanisme tous les éléments du dossier.

A très bientôt !

4 réflexions au sujet de « 12/12 fait son retour ! »

  1. Bravo, c’est une bonne nouvelle. Nous avons besoin d’une association comme vous pour nous donner un éclairage autre que politique et y voir un peu plus clair dans certains choix. continuez

  2. Que voilà une bonne nouvelle !!
    Le silence de 12/12 a été d’autant plus ressenti qu’aucune autre voix ne s’est manifestée de quelque association que ce soit. C’est bien la preuve de votre importance pour savoir ce qui se passe et se trame sur notre si belle Ile de Noirmoutier.
    Bravo et bon courage à vous. Continuez votre action si méritoire

  3. Merçi pour vos informations
    Sur internet circule une pétition (926 signatures,à ce jour)pour contester certaines dispositions envisagées,par l’Etat pour une meilleure sécurisation de l’Ile
    Une association s’est créé pour défendre les intérets des habitants,face aux conclusions d’Etat
    Visiblement,ces dispositions d’Etat interpellent
    Une réponse Préfectorale sur le site de Vendée
    Des réactions de nos élus,dans la presse
    Un pas en avant,deux pas en arrière…
    Ce que je ne comprends pas ,c’est ceci
    Une réunion publique d’explication(représentants de l’Etat et nos élus) pour l’ensemble de l’Ile ,qui n’a pas rassemblé le maximum d’habitants
    Des réunions locales (sur certaines communes,elles n’ont pas fait le plein)
    Une consultation en Mairie (plans,documents divers,rencontre avec l’enqueteur,cahier de doléances )
    Il me semble que chacun a son mot à dire

    Les conseils communautaires ,ouverts au public,ou’se décident le devenir de notre Ile,ses choix stratégiques,les dépenses engagées (quasiment les 2/3 de nos taxes )brillent par l’absence d’observateurs habitants
    Certains conseils municipaux qui brillent,aussi,par l’absence d’observateurs habitants
    Le développement économique d’un territoire passe par une implication,à l’année, de tous ses habitants,qui doivent etre des observateurs habitants actifs,face à nos élus…dans tous les domaines
    (choix stratégiques en matière de developpement ou non du toujours plus tourisme)
    (choix stratégique en matière de circulation et de stationnement durant l’été)
    (choix stratégique sur les dépenses touristiques étalées sur 2 mois ou toute l’année)
    (choix stratégique en matière d’investissement et de fonctionnement d’équipements et de leurs couts)Etc…
    J’ai actuellement à l’esprit la mésaventure d’un habitant de l’Ile de Ré (lors des événements Cyntia)qui s’était opposé à la construction d’un mur,devant sa propriété (construction qui devait le protèger ,en cas d »élévation du niveau de la mer mais, qui  »polluait son paysage » ).Le mur a été construit…l’habitant a contesté en justice…il a obtenu gain de cause,à savoir la destruction du mur et le versement de dommages et intérets pour préjudice visuel
    Malheureusement pour lui,lors de la tempéte (événement tout à fait exceptionnel)sa maison a été  »largement envahie par l’eau …évenement qui n’aurait pas eu lieu si le mur n’avait pas été détruit
    C’est bien là tout l’enjeu des préoccupations des tenants et aboutissants des décideurs de la sécurité d’une population,sachant que l’intéret général passe avant l’intéret particulier(pour un Etat) ,que le risque 0 n’existe pas…et que c’est cette notion de risque qui est apprécié différemment par les habitants et par ceux qui  »sont aux manettes »

Laisser un commentaire