Un nouveau marais à la Guérinière

Alors qu’un projet viable de réhabilitation existait, on peut assister aujourd’hui à l’Épine au spectacle navrant d’un marais ancien maltraité, asséché, piétiné par des chevaux. Avec le marais du Pré aux Joncs, un élément du patrimoine local disparaît, victime d’une gestion calamiteuse de la part d’une municipalité seulement anxieuse d’ouvrir des nouvelles zones à l’urbanisation.

Ci-dessous, le marais du pré aux Joncs à l’Epine :

marais1.jpg

Cependant, au rond point de l’Europe à la Guérinière,  on peut assister à la réhabilitation d’un petit marais qui avait échappé de peu à la destruction il y a quelques années. (Nous étions intervenus pour stopper un début de comblement).
Nous félicitons le « saunier » et le « maître saunier » responsables de la mise en œuvre de ce nouveau marais salant.

Un Grand Bravo !

marais2.jpg

Le nouveau marais du Rond Point de l’Europe

cv26v2011.jpg

Pour lire l’article du Courrier Vendéen du 26 mai 2011 sur la création de ce marais salant, cliquez sur la miniature.

Il n’y a pas de choix, c’est une évidence.
D’un côté, nous assistons à la mort programmée d’une unité pourtant capable de production, de l’autre, à la résurrection heureuse d’un marais longtemps resté en jachère.

Une certitude : cette réalisation exemplaire fera jurisprudence !

4 réflexions au sujet de « Un nouveau marais à la Guérinière »

  1. Encore et toujours à l’ Epine :: que dire du marais du Grand Porteau face à l’Ilôt des Oudinières, en activité il y a qques années, pollué par la piscine, le site Océanile, et, le Super U à l’occasion du P.C de rénovation accepté sur des faux par l’ancienne équipe municipale…….
    Destruction d’un marais, faisant parti du patrimoine de l’Ile, voulue par tous les élus de l’Ile, du département, de la préfecture……. et passée sous silence. Mort programmée……… d’une unité de 40 oeillets : RARE sur l’Ile !!

    12/12 n’intervient pas, bien que la pollution atteint la nappe phréatique utilisée par toute la population !!

    UN GRAND BRAVO !!!

  2. Marais du Pré aux Joncs
    C’était tout d’abord au propriétaire de préserver son bien. Ne pas attendre pendant des décennies un éventuel projet communal de réhabilitation avec L’ARGENT DE NOS IMPOTS

  3. Vivre l’île 12 sur 12 est une association citoyenne dont les objectifs peuvent être vérifiés en consultant ses statuts, disponibles sur ce site sous l’onglet « l’Association » en haut de chaque page.
    Nous agissons dans la mesure de nos moyens et de différentes façons pour défendre les intérêts inclus dans nos termes de référence, avec le souci constant de garder de bonnes relations non seulement avec les citoyens mais aussi avec les élus et avec l’administration territoriale et centrale.
    Nous ne pouvons en aucun cas nous occuper, en tant qu’association, de différends personnels ou de conflits d’intérêt privé.

  4. Je voudrais juste faire une constatation visuelle,et parfois odorante. Sans savoir qui paye ou qui doit payer, il est quand même très désagréable de voir des marais à l’abandon pas entretenus, ou traîne parfois des détritus des sacs plastique voir des baignoires, des pneus, que sais-je encore. Je sais ce n’est pas le rôle de 12/12 de s’occuper de cela, mais il serait bon que les adhérents ou les instances dirigeantes lors de rencontres avec les maires soulèvent cela! Il est anormal de donner l’impression d’une île pas entretenue, l’île doit avoir une image à défendre, les élus et la population ont des droits et des devoirs et les associations quel-qu’elles soient doivent user de leur influence pour prévenir et prévenir encore et toujours.

Laisser un commentaire