Le projet de parc éolien en difficulté

A la page 2 de son journal N° 138, d’avril/mai 2010, le Conseil général publie un article intitulé L’éolien en mer ou l’océan défiguré, dans lequel il dénonce le projet de parc éolien au large des îles de Noirmoutier et Yeu, porté par la société WPD.

Le mois dernier, Vivre l’île 12 sur 12 a été l’un des destinataires d’une lettre  et d’un communiqué envoyés par WPD à l’ensemble des élus littoraux, aux représentants de la pêche et aux associations locales. Dans sa lettre, la société qualifie le contenu de cet article de « graves et fausses informations relatives au projet d’implantation d’éoliennes offshore au large des îles d’Yeu et Noirmoutier. »

Selon un article publié hier par Énergie2007, le site des autorités organisatrices de la distribution d’électricité et de gaz et de leur fédération, « le département de la Vendée, pour la zone située au large de Noirmoutier et de l’Ile-d’Yeu, ne serait pas une zone prioritaire du développement de l’éolien offshore, contrairement à la Loire-Atlantique. » En citant le journal Ouest France, l’article indique que « les premiers arbitrages » conduiraient à un « rejet du projet, porté par WPD offshore France, de parc de 96 éoliennes (600 MW) à 13 km au large de l’Ile d’Yeu. »

Une réflexion au sujet de « Le projet de parc éolien en difficulté »

Laisser un commentaire