Le Camping de la Bosse à l’Épine

La semaine dernière le Camping de la Bosse, camping municipal de l’Épine, a été mentionné dans les journaux pour de mauvaises raisons : l’amas de goémon sur la plage était devenu tellement important que le maire a ordonné l’interdiction de la baignade en attendant l’opération de nettoyage.

Mais les mauvaises odeurs ne sont pas le seul danger qui menace le Camping de la Bosse.

Selon l’association Bien Vivre à l’Épine, le conseil municipal aurait l’intention de confier la gérance de son camping à une société privée. Il en a, bien sûr, parfaitement le droit. D’ailleurs, c’est un gestionnaire privé qui a repris le camping municipal de La Guérinière (anciennement La Sourderie, rebaptisé Le Camping des Moulins). Nous avons consacré un billet du blog à ce camping au début du mois,  en montrant, photos à l’appui, qu’il était possible de préserver un cadre plaisant dans une zone boisée classée avec des installations esthétiques démontables.

Bien vivre à l’Épine nous a envoyé la copie de la lettre  que l’association adresse au maire de l’Épine. Apparemment, ce n’est pas ce genre de camping respectueux de l’environnement qui est envisagé à l’Épine. Il s’agirait plutôt d’installations « structurantes » telles qu’un espace aqua-ludique, des espaces de loisirs/détente pour adultes, des aires de jeux pour enfants, aires d’accueil pour camping car…

Il serait à craindre que toutes ces installations comportent des équipements indémontables, qui enlaidissent irrémédiablement le site et détruisent un peu plus la nature.

La commune de l’Épine ne pourra pas  mener à bien ce projet sans modifier ou annuler la zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (ZPPAUP).  C’est encore une bonne raison de se mobiliser lors de l’enquête publique afin de défendre cette zone protégée.

L’association Bien Vivre à l’Épine publie un blog que vous pourrez visiter en cliquant ici.

Une réflexion au sujet de « Le Camping de la Bosse à l’Épine »

  1. Construire une piscine au camping de la Bosse…

    Peut être pour palier la disparition progressive et inéluctable de la plage de la Bosse et l’impossibilité de l’utiliser du fait de la présence massive d’algues ?

    Raisons météo, choix écologique de ne pas nettoyer les plages, pas de bol, toutes les causes sont évoquées et bonnes à prendre. Pourtant à aucun moment le Port du Morin n’est mis en cause…

    Curieux puisque depuis sa fermeture par une nouvelle digue la plage est « mangée » en permanence et la présence d’algues récurrente ! D’un autre coté cette présence limite l’érosion en cassant l’énergie des vagues. Ne pas les retirer par souci écologique est donc compréhensible mais condamne ce linéaire de plage et que la commune de l’Epine commence à en manquer fortement !

    Se reconvertir vers un tourisme de luxe tourné sur lui même, en vase clos dans un environnement sécurisé et sécuritaire est peut être la solution espérée par ces chers élus de la commune… Macramé, canevas et mots croisés seront des lors les activités touristiques principales proposées, place au vieux aigris et revanchards, à bas les jeunes bruyants et sales !!!

    Reste à espérer que l’ONF, propriétaire des terrains du camping s’oppose à ce type d’aménagement et que la population de l’Epine se réveille de cette douce léthargie pas laquelle elle baigne…

    Dormez braves gens ont s’occupe de tout et on sait ce qui est bien pour vous !!!

    Bien à vous…

Laisser un commentaire