Deuxième fuite au Pont Noir, petite pollution au port de Noirmoutier

fuite1.JPG
Nouvel épisode du feuilleton des fuites de canalisations des eaux usées dans l’Etier du Moulin au Pont Noir: une nouvelle rupture de canalisation se serait produite le 1er juillet au matin, ayant entraîné une pollution de l’Etier du Moulin. La SAUR a travaillé jusqu’au 2 au soir pour remplacer les nouvelles parties défectueuses, apparemment le tronçon enterré en aval de la première réparation (dont semble-t’il le poste de contrôle).
Où sera la prochaine rupture? Jusqu’à quand ce feuilleton durera-t’il, faisant planer un danger permanent sur la qualité des eaux pour la saliculture et les eaux littorales?
Les prises d’eau prévues pour les marais salants à partir du 1er juillet ont dû être retardées par décision de précaution dans l’attente d’une chasse le 2 juillet au soir. On espère pouvoir prendre une eau indemne à partir du 3 après-midi.
Un responsable de la SAUR aurait reconnu ces jours-ci que la conduite était susceptible de connaître de nouvelles ruptures n’importe où et n’importe quand cet été. Voilà une bonne nouvelle pour les sauniers, les marais salants, les baigneurs, les pêcheurs à pied, les ostréïculteurs et la nappe souterraine avec laquelle les eaux de surface sont en communication à 500m du Pont Noir!. Les élus communautaires vont certainement se saisir très rapidement de ce dossier urgent et ultra sensible; Vivre l’île 12 sur 12 va les interpeller pour les y encourager!

Pour compliquer la situation, une petite marée de déchets divers issus de la casse du Thalassa hante le fond du port tout contre les portes des écluses.

fuite2.JPG

fuite3.JPG
Il semblerait que la municipalité n’ait rien prévu pour faire repêcher tous ces débris pourtant bien accessibles. On espère sans doute s’en débarrasser lors de la chasse du 2 juillet. Tous ces débris vont alors aller se promener un peu partout dans la baie du port pour revenir ensuite par petits paquets à chaque marée. Ah que la mer est joli… sans l’espèce humaine!
fuite4.JPGfuite5.JPG

Une réflexion au sujet de « Deuxième fuite au Pont Noir, petite pollution au port de Noirmoutier »

  1. C’est inquiétant d’autant plus que « le maire est chargé d’informer les usagers de la qualité des eaux de baignade ainsi que des conditions de sécurité liées à cette activité. Conformément à l’article L.2212-2 du Code général des Collectivités Territoriales, il est tenu d’afficher les résultats de manière lisible sur les sites de baignade et en mairie ».

    Or des relevés sont effectués, entre autres, au fort Larron, aux Sableaux et à la plage des Dames mais les résultats ne sont affichés ni sur les sites ni en mairie !

Laisser un commentaire