Une île de moins en moins isolée…

Au printemps dernier, la Communauté de communes de l’île de Noirmoutier a rejoint le syndicat mixte Marais-Bocage-Océan, un groupe territorial comprenant les intercommunalités du Marais breton Nord, d’Océan Marais Monts, du pays de Palluau et de Marais et bocages.

En août, le SCOT Nord-Ouest Vendée s’est élargi à la Communauté de communes de Noirmoutier (lire un article du journal Ouest France en cliquant ici).

La Communauté de communes s’associe également (pour l’instant de manière ponctuelle) au  Syndicat de la Vendée des Iles, une cellule de concertation et de coordination du développement et de valorisation touristique du Nord Ouest Vendée (lire un article du journal Ouest France du 1er décembre 2010 en cliquant ici).

3 réflexions au sujet de « Une île de moins en moins isolée… »

  1. Votre article appelle quelques réflexions :
    – Le bien fondé d’une telle décision qui parait injustifiée dès lors que le SCOT de l’Ile de Noirmoutier avait été entériné par les services d’état
    – Le poids de l’Ile au niveau des décisions avec des agglomérations qui n’ont pas les mêmes intérêts (l’ile de noirmoutier n’aura que 3 voix et un consultative
    – Le poids économique de Challans
    – Le coût pour le contribuable noirmoutrin de décisions qui ne le concerneront pas
    – La malhonnêteté intellectuelle du Président de la Com de Com qui étaye sa décision par des arguments type : emploi, centre hospitalier, attraction économique, qui existent déjà de toutes façons. Il cache ainsi son ambition démesurée d’avoir une implantation territoriale plus large pour satisfaire sa carrière politique
    En bref, nous avons atteint les limites de la démocratie

  2. Il est vrais que ces regroupements territoriaux soulèvent des questions. Mais nous ne pouvons raisonnablement nous isoler d’associations qui pourraient mettre en valeur ou en continuité certaines valeurs touristiques ainsi que des visions sur les risques type (Xynthia). On ne peut faire l’impasse que parfois le continent devienne solidaire de ou des îles, comme le contraire. Ce qui m’étonne beaucoup dans la démarche du président de la com/com de l’île de Noirmoutier, c’est le retournement de sa vision sur les communes du continent. et la je rejoins parfaitement la personne précédente sur la réalité profonde des nouvelles dispositions qu’il prend pour l’île ou pour lui: a suivre..

  3. Jeudi soir à Challans se tenait la 1ère réunion publique sur le SCOT nord-ouest vendée. D’après le journal Ouest-France et des contacts personnels, cette première réunion publique est un échec. La population du Nord Ouest vendée ne semble pas trop comprendre ce nouveau système de gestion territorial. Il est vrais qu’avec tout les programmes mis en place, la gestion des territoires devient un vrais casse-tête. Ce n’est que mon avis mais je pense qu’avant d’adopter un nouveau « schéma de cohérence territorial » il va falloir montrer de la pédagogie afin que la population même si aujourd’hui ne semble pas s’intéresser, comprenne les enjeux qui sont déjà aujourd’hui à sa porte. Un grand effort semble nécessaire sur notre île afin que les habitants puissent juger des contraintes du futur.

Laisser un commentaire