2 réflexions au sujet de « Les algues vertes à Noirmoutier »

  1. Nos côtes commencent à ressembler à celles de Bretagne où les algues vertes prolifèrent suite à la trop grande création de porcheries selon les avis autorisés, même ceux de l’état. Ces porcheries émigrent vers nos contrées, notamment à Légé, aux Dronnières, pour deux fois 10000 équivalents porcs ; (lire la pétition: projet de porcherie industrielle à Légé 44650 sur internet). Le bassin versant rejoint pour partie dans le Falleron qui se déverse dans la baie de Bourgneuf, ce qui va inexorablement accentuer le phénomène. La Vendée s’est opposée à celle du Poiroux sans doute pour ces raisons de pollution. Les élus de Loire Atlantique ne partagent pas les mêmes craintes. Le collectif qui lutte contre cette création est bien démuni (à 7 km de mon domicile). Il serait bon de connaitre la réaction et de recueillir l’avis des responsables de la gestion des eaux de la baie de Bourgneuf. Cordialement et bon courage.

  2. Ne soyez pas inquiet Monsieur Jacques, aujourd’hui dans le Courrier Vendéen, un article de notre sénateur honoraire, rassure les populations, on va les ramasser les algues, il s’agit simplement d’une affaire de « gros sous »!!!En attendant, je conseille aux iliens d’aller visiter le site sur lequel les algues ont été stockées l’an dernier, C’est pire qu’après le passage d’Attila, même pas un brin d’herbe. Merci les porcheries!!!!

Laisser un commentaire