Le “Must” du camping

Dans le journal Ouest-France en ligne de lundi matin, un article sur le nouveau camping municipal de La Guérinière.

« L »écolo’ « pas officiel » a commencé par chasser les 87 mobile-homes du terrain, la saison dernière, « un ballet de camions et de grues pendant deux mois. » Sur les emplacements libérés, il a fait monter des tentes de toiles et de bois, certaines en forme de tipis, d’autres appelées « comtoises » ou « bungalow lodge », qui donnent aux Moulins un air de campement de safari en Afrique. Les terrasses, les tables, les chaises, tout est en bois, et des maisons typiques de pêcheurs hébergent les sanitaires. De gros travaux, terminés ces jours-ci. »

écrit Ouest France, qui nous apprend que le « roi du luxe » aspire, pour son camping, à la mixité sociale: « Les nouvelles tentes attirent des ‘bobos’ parisiens. Et les ‘métallos’ des chantiers de l’Atlantique, de fidèles campeurs, restent ici chez eux. Tout ça se mélange très bien autour d’un poker, d’une belote… »

(Voir aussi notre précédent article sur ce camping, et en particulier l’échange intéressant  entre « Gérard » et « Rachida » dans les commentaires.)

Laisser un commentaire