La surcote : explications techniques

Les commentaires et explications sur les inondations du weekend dernier se réfèrent régulièrement à « l’importante surcote » qui aurait été partiellement responsable de l’inondation.

Mais qu’est-ce qu’une « surcote », et comment pouvons-nous l’évaluer?

Les surcotes et les décotes sont les différences entre les prédictions de marées et les hauteurs d’eau observées en réalité. Une surcote est un écart positif, c’est à dire qu’il y a plus d’eau que prévu. Les décotes, à l’inverse, sont des différences négatives, l’eau étant montée moins haut que prévu.

Le principal facteur déclencheur dans ces phénomènes est la météorologie. Il est ainsi courant de voir une dépression entraîner un effet de surcote et un anticyclone provoquer un effet de décote. La pression atmosphérique peut en effet contrarier ou amplifier les effets de marées, et aller ainsi à l’encontre des prévisions faites.

Dans la nuit du 27/28 février 2010, la marée de coefficient 102 (c’est-à-dire, légèrement au-dessus de la moyenne pour une marée de vive-eau voisine de l’équinoxe) a coïncidé avec une forte tempête et une surcote importante, dépassant un mètre sur le port de Noirmoutier.

Le port de Noirmoutier n’est pas un port référencé; mais le 28 février à l’Herbaudière (marée haute à 4h10), la hauteur d’eau prévue (cote marine) était de 5,82m; à Fromentine (marée haute à 4h08), la hauteur prévue était de 5,6m (Chiffres officiels du SHOM).

On peut supposer une hauteur d’eau prévue dans le port de Noirmoutier de 5,7m. Puisque le zéro NGF (ou IGN) correspond à 3m de la hauteur d’eau cote marine, cette hauteur correspondrait donc à 2,7m NGF.

Or, d’après la carte de la Communauté de communes, la hauteur du quai en face de la voilerie Burgaud est de un mètre de plus, soit 3,7m NGF. Si on estime la lame d’eau sur le quai à 10cm, cela nous donne une hauteur d’eau réelle d’environ 3,8m, c’est à dire une surcote dans le port de Noirmoutier le 28 février 2010 de 3,8m moins 2,7m : environ 1,1m.

Pour visualiser ce que cela donne, cliquez ici.

2 réflexions au sujet de « La surcote : explications techniques »

  1. Précisions sur la surcote,
    La hauteur d’eau relevée par des témoins devant la voilerie Burgaud sur le port de Noirmoutier était d’ une hauteur de botte. On doit donc revoir notre calcul de surcote et ajouter 0,2m à la hauteur de la lame d’eau à cet endroit. Ce qui nous donne une lame d’eau de 0,3m, soit une hauteur d’eau à cet endroit de #4,00m
    Ce qui nous vaut une surcote de 4,00m – 2,7m soit # 1,3m.
    (Pour information, la surcote « officielle » était de 1,28m)

    JLE

  2. merci à vous pour ce montage vidéo.. qui fait froid dans le dos.. Cela donne une idée de l’ampleur de cette tempête et ce, avec un coef de 102 seulement… Bien inquiétant..!

Laisser un commentaire