Vivre l’île 12 sur 12 : une association apolitique

Comme nous l’avons signalé sur ce blog, une réunion d’informations sur l’augmentation de la taxe foncière s’est tenue jeudi dernier, 29 octobre, organisée par le collectif TOM (taxe sur les ordures ménagères), qui compte parmi ses rangs Georges Mélanson, membre du Conseil d’Administration de Vivre l’île 12 sur 12.

C’est sans doute à cause de cette double appartenance que Ouest France prétend, dans son article du 31 octobre (cliquez ici), que l’association Vivre l’île 12 sur 12 était représentée à la réunion. Il n’en est rien, même si plusieurs adhérents et administrateurs aient été présents à titre personnel.

Autre malentendu que nous relevons: nous sommes cités dans un paragraphe qui laisse à croire que la participation de Vivre l’île 12 sur 12 impliquerait la politisation de la réunion.

En effet, on lit à la fin du premier paragraphe et au début du deuxième:

[Le] coordinateur des débats précisait […] « Il ne s’agit pas d’une réunion politique » […] On pouvait, néanmoins, remarquer la présence […] des représentants de l’association 12/12.

Nous avons écrit à  la rédaction du journal Ouest France pour  demander une rectification, en précisant d’une part que Vivre l’île 12 sur 12 n’était pas représentée à cette réunion, et d’autre part que nous sommes une association apolitique. Nos adhérents proviennent de tout l’échiquier politique, de la droite à la gauche en passant par le centre. Nos seuls soucis, comme il est précisé dans nos statuts, (Article 3) sont:

  • d’assurer la protection de la nature et de l’environnement de l’île;
  • de sauvegarder sa flore, sa faune, ses réserves naturelles en tenant compte du milieu dont elles dépendent;
  • de veiller au bon équilibre des intérêts humains, sociaux, culturels, scientifiques, économiques, sanitaires et touristiques;
  • et de rechercher une meilleure information pour une action constructive.

Laisser un commentaire