Dégâts de grande marée

Un correspondant nous envoie ces photos, prises la semaine dernière à la suite des grandes marées (coefficients 103/102 le mardi 13 janvier).

Les images montrent les dommages causés par la grande marée aux dunes des Éloux, à l’endroit ou les ganivelles se déchaussent à cause de l’épi (voir notre article ici).

plage1.jpg

plage2.jpg

plage3.jpg

plage4.jpg

plage5.jpg

Il est urgent d’agir. Il ne faut pas que des considérations politiciennes empêchent les mesures indispensables de défense contre la mer, avant qu’il ne soit trop tard.

À bon entendeur, salut!

Une réflexion au sujet de « Dégâts de grande marée »

  1. De grandes déclarations sont faites au sujet de la défense contre la mer « ELLE NE PASSERA PAS ! » Le Plan de prévision des risques naturels (PPRN) est INUTILE !

    Mais, entretenir les défenses qui ont été déjà réalisées ! Ne pas gaspiller les investissements coûteux payés par les citoyens !

    Ce ne sont pas des actions spectaculaires : on n’en parlerait pas dans la presse, ce ne serait pas une source de déclarations fracassantes

    ce ne serait que la manifestation d’une gestion HONNÊTE ET RESPONSABLE.

    Quand la catastrophe aura eu lieu, on pourra alors combler à grands frais les brêches avec les fameux enrochements qui ont déjà contribué à la dégradation de notre littoral.

    Quand va-t-on enfin traiter sérieusement et apolitiquement le plus important problème de l’île de Noirmoutier ?

Laisser un commentaire